Plus de 84.000 étrangers résident au Maroc

Plus de 84.000 étrangers résident au Maroc

Les Français les plus représentés, suivis des Sénégalais

Qui sont les résidents étrangers au Maroc? A l’occasion de la journée mondiale des migrants, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) vient de livrer plusieurs données sur la répartition spatiale des étrangers, leurs caractéristiques démographiques et socio-économiques. Plus de 84.000 étrangers résident au Maroc, soit 0,25% de l’ensemble de la population marocaine. Ces chiffres qui sont basés sur le Recensement général de la population et de l’habitat de 2014 devraient être revus à la hausse avec les deux opérations de régularisation des migrants qui avaient été lancées en 2014 et en 2016. La population étrangère au Maroc a enregistré un accroissement absolu de 32.566 étrangers par rapport à 2004, soit un taux d’accroissement global de 63,3% sur la période intercensitaire.

Africains et Européens en tête

Parmi les étrangers résidant au Maroc, la majorité est originaire de pays africains. Le HCP note qu’ils sont 41,6%, soit 34.966.  64,5% d’entre eux (22.545) sont issus de pays subsahariens et 31,9% (11.142) du Maghreb. Après les Africains, les Européens arrivent en seconde position. Ils représentent 40% des étrangers, soit 33.615.  Parmi les nationalités les plus représentées, les Français arrivent en tête (25,4%), suivis des Sénégalais (7,2%), des Algériens (6,8%) et des Syriens (6,2%). Dans sa note, le HCP relève que 15,2% des étrangers proviennent des pays d’Asie (dont 82,6% du Moyen-Orient) et 3,2% proviennent d’autres continents (dont 76,9% des pays d’Amérique). Autre constat à signaler : plus de 95% des étrangers sont installés en milieu urbain (79.988) contre 4,8% (4.013) en milieu rural. Ils sont concentrés dans six agglomérations, à savoir Casablanca (28,6%), suivie de Rabat (14,8%), Marrakech (8%), Tanger-Asilah (6,1%), Agadir-Ida Outanane (4,4%) et Fès (4,2%). Quant aux conditions d’habitat, signalons que 37,7% sont propriétaires alors que 49,1% sont locataires. La majorité des étrangers (47,8%) vit dans des appartements, 25,1% habitent dans des maisons marocaines modernes et 20,3% dans des villas.

Plus de 95% ont un niveau assez élevé d’alphabétisation

Plus de 95% des étrangers ont un niveau assez élevé d’alphabétisation. 84% des étrangers âgés de 15 ans et plus ont au moins le niveau secondaire et 51% ont le niveau supérieur. On notera également que 67% des étrangers sont des actifs dont 34.717 sont actifs occupés (41,3%) et 70% sont des hommes. La population des étrangers compte 5.371 chômeurs (6,4%) et 43.913 inactifs (52%). Cette dernière catégorie est répartie en 18.894 étudiants (22,5%), 8.745 femmes au foyer (10,4%), 7.690 retraités (9,2%), 5.451 enfants (6,5%), et 3.133 autres inactifs (3,7%). Plus de la moitié sont des salariés du secteur privé, un peu plus de 20% sont des indépendants, et 11,6% des employeurs. Près de 7% sont dans le secteur public. Près d’un ménage sur deux abritant au moins un étranger est mixte. 73,1% des chefs de ces ménages sont de nationalité étrangère, contre 26,9% de nationalité marocaine. La taille moyenne des ménages est de 3,2 personnes. 

Politique migratoire : L’OIM félicite le Maroc

La célébration de la journée mondiale des migrants a été l’occasion pour l’OIM (Organisme des Nations Unies chargé des migrations)  de féliciter le Maroc  pour  les initiatives qui ont été entreprises ces  dernières années pour protéger les droits des migrants et promouvoir leurs conditions de vie et de séjour.

Faut-il rappeler que le Maroc a adopté en 2013 sur Hautes instructions royales la Stratégie nationale d’immigration et d’asile (SNIA). Cette initiative a mené au lancement de deux opérations de régularisation des migrants en situation administrative irrégulière.

Hautement saluée par la communauté internationale, cette stratégie est venue conforter la vision royale au sujet de la coopération Sud-Sud, consacrant la vocation du Maroc  en tant que terre d’origine, de transit et d’accueil et son engagement pour la promotion de l’action humanitaire en Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *