Plus d’un demi-million de bénéficiaires des programmes et services de l’Entraide nationale

Plus d’un demi-million de bénéficiaires des programmes et services de l’Entraide nationale

L’institution souffle aujourd’hui sa 60ème bougie

Grâce à son expertise, l’EN aide les pouvoirs publics territoriaux à relever le défi social, en s’appuyant sur un tissu associatif dynamique qui l’accompagne pour relayer une partie de ses actions sur le terrain.

Alors qu’elle souffle ses 60 bougies aujourd’hui, l’Entraide nationale (EN) ne cesse de s’engager dans l’action sociale et confirme ainsi sa place en tant que institution fédératrice dans ce domaine. Ainsi dans les trois prochaines années, l’EN projette de créer 500 centres d’assistance sociale (CAS), 90 centres d’orientation et d’assistance des personnes en situation de handicap (COAPH), ainsi que 100 unités de protection de l’enfance (UPE), et 100 autres espaces multifonctionnels pour les femmes en situation difficile (EMF). Parallèlement à ces projets, l’EN envisage la mise en place de 100 cellules de veille sociale réparties sur tout le territoire national, qui auront pour mission de collecter les données sur les individus en état de précarité ou souffrant d’exclusion sociale.

Grâce à son expertise, l’EN aide les pouvoirs publics territoriaux à relever le défi social, en s’appuyant sur un tissu associatif dynamique qui l’accompagne pour relayer une partie de ses actions sur le terrain. L’EN «capitalise sur sa présence territoriale et sur son capital historique en tant que premier opérateur en matière d’action sociale au Maroc», a affirmé le directeur de l’EN, Abdelmounime El Madani, dans une déclaration à la MAP à l’occasion du 60ème anniversaire de l’établissement.

Dans ce sens, l’EN a adopté un plan de développement, ayant pour objectif de favoriser la consolidation des atouts de l’établissement et d’améliorer ses performances, en cohérence avec les dispositifs publics mis en place en matière de développement social. Pour y aboutir, l’EN s’est acquittée d’un certain nombre de fonctions sociales qui se déclinent à travers cinq missions principales, à savoir la veille sociale, l’assistance sociale, les prestations sociales de prise en charge assurées de manière directe ou indirecte, l’assistance à l’inclusion et à l’insertion sociales et les aides d’urgence et actions humanitaires. Concernant la veille sociale, l’EN a pour mission de mettre en place un dispositif de veille pour la collecte des données sur la situation des populations cibles (personnes en situation de précarité : enfants, femmes, personnes âgées, personnes en situation de handicap, etc.) à travers notamment des actions de surveillance sur le terrain, en vue de détecter tout processus de précarisation en cours et de pouvoir anticiper les besoins futurs des populations ciblées, de les analyser et d’élaborer des bases de données relatives à ces populations et de les communiquer auprès des services extérieurs et autres acteurs et intervenants du pôle social.

Il est à noter qu’un total de 567.981 personnes ont bénéficié des programmes et services de l’Entraide nationale au titre de l’année 2016, permettant de dispenser l’aide et l’assistance aux populations démunies et de concourir à la promotion familiale et sociale. Au fait, ce résultat est le fruit d’une stratégie de proximité mise en œuvre par 10 coordinations, 82 délégations provinciales et préfectorales, ainsi qu’un vaste réseau de 4.086 établissements et centres sociaux situés dans toutes les régions du Royaume, dont 1.905 en milieu rural (46%), assure-t-on auprès de l’Entraide nationale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *