Poisson : Mise à niveau des normes d’hygiène

Le respect des normes d’hygiène sur les lieux de travail notamment dans les unités de transformation du poisson, n’est plus une qualité exclusive de pays comme l’Allemagne, a estimé mardi M. Peter Koch-Bodes, homme d’affaires allemand, président de la Foire de Brême. Il donne l’exemple du Maroc en matière des précautions strictes (gants, tabliers) en vigueur dans certaines unités de transformation du poisson du Royaume.
Le président de la foire s’exprimait lors d’une journée économique, du Maroc, organisée à Brême par la chambre de commerce et d’industrie de cette ville en présence du ministre marocain des pêches, M.Tayeb Ghafes. Le Maroc, a-t-il dit, s’est aujourd’hui mis à l’heure des normes internationales, en matière de production. M. Peter Koch-Bodes a appelé les marocains à maintenir le cap de la préservation des ressources halieutiques du pays, car le développement durable, a-t-il souligné, est le seul gage de la réussite. L’homme d’affaires allemand qui est engagé dans un projet industriel à Dakhla, dans le secteur de transformation du poisson, a par ailleurs indiqué que les firmes importatrices allemandes voulaient aujourd’hui avoir des relations directes avec le Maroc et éviter de traiter avec des intermédiaires étrangers. Le Maroc n’est pas un pays en développement, mais un partenaire égal dans le secteur de la pêche, a encore souligné M.Peter Coch-bodes. La force du Maroc, a-t-il estimé, c’est sa politique indépendante. L’homme d’affaires allemand qui a effectué plusieurs voyages au Maroc, a par ailleurs annoncé l’organisation d’une conférence à Agadir, prévue pour septembre prochain, sur le secteur de la pêche au Maroc. Cette conférence devait réunir des députés européens et des opérateurs marocains pour l’instauration d’un dialogue entre les deux parties. Actuellement, les importations allemandes de poisson, en provenance du Maroc, restent insignifiantes par rapport aux importations globales de l’Allemagne, qui achète 88 % de ses besoins en poisson à l’étranger.
Le Maroc, rappelle-t-on, avait participé pour la première fois, au début de l’année 2002, au salon mondial des produits de la pêche qui est organisé tous les deux ans à Brême.

Taieb Dekkar (MAP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *