Politique de population régionale

A commission régionale de la population de Fès-Boulemane a tenu mercredi au siège de la Wilaya une séance de travail pour évaluer la politique régionale en matière de population dans les différents domaines et élaborer un rapport régional devant être remis à la commission supérieure de la population avant le mois de mars 2001. Cet atelier de deux jours auquel ont pris part les différents représentants des services extérieurs de la Wilaya (Enseignement, Santé, Agriculture, Habitat, Justice, Plan, Planification familiale, Transport…) et des membres de la société civile a pour objectif de présenter et d’examiner le rapport national 2000 et les progrès réalisés dans le domaine ainsi que de préparer le rapport 2001 dont le choix du thème est «la pauvreté». La rencontre a aussi pour but d’examiner la manière d’intégrer les populations et d’évaluer les indicateurs de suivi et d’évolution de la politique de population et débattre de l’utilisation des projections démographiques dans l’élaboration de la politique de population. Intervenant lors de l’ouverture des travaux, M. Mohammed Abijaad, Secrétaire général au ministère de la Prévision économique et du Plan, a indiqué que le rapport national de la commission supérieure de la population pour l’année 2001 a pour thème central «la pauvreté». Rappelant les orientations de la politique de population qui répondent, a-t-il dit, à l’éthique religieuse mais aussi aux exigences du développement socio-culturel et socio-économique, M. Abijaad a fait part des progrès accomplis par la commission supérieure en collaboration avec le Centre des études et de recherches démographiques (CERED). M. Abijaad a ensuite précisé que les publications et documents du CERED ont aidé à l’élaboration du rapport national pour l’année 2000 qui a été remis au gouvernement en novembre 20001. Ce rapport, a-t-il ajouté, est le résultat d’efforts déployés conjointement par les commissions techniques (programmes sociaux, santé, planification familiale, information, communication et éducation) et les 16 commissions régionales, et contient les grandes orientations de la politique de population et les projections futures. M. Lahoucine Tijani, wali de la région et président de la commission régionale de la population a affirmé que le concept de la pauvreté est battu en brèche par tout le monde. Le wali a ensuite souligné que la région de Fès-Boulemane, déploie des efforts considérables pour lutter contre la pauvreté. Elle mobilise des potentialités susceptibles d’aider à sa réduction en mettant en collaboration avec la société civile des chantiers de travail. Grâce aux actions royales, a-t-il rappelé, des moyens sont mis en oeuvre par les pouvoirs publics et les organisations non gouvernementales, pour aider l’individu à retrouver sa dignité. Le travail amorcé, selon le wali, porte ses fruits car le projet social est fantastique incitant le déclenchement des facilités et octroyant des aides importantes. Par ailleurs, M. Aziz Ajbilou, directeur du Centre d’études et de recherches démographiques (CERED) a demandé aux membres de la commission régionale d’élaborer le rapport régional axé sur le thème de la pauvreté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *