Politique énergétique : l’Etat gratifie les efforts de réduction de la consommation

Politique énergétique : l’Etat gratifie les efforts de
réduction de la consommation

La ministre de l’Energie,des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra a présenté lundi 21 juillet dans les locaux de son département les grandes lignes de la nouvelle stratégie énergétique. L’objectif étant d’assurer à tout moment une offre énergétique compétitive, au service de l’économie nationale. Le charbon demeure la source prioritaire en raison de son faible coût par rapport au gaz ou au pétrole. Le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement a d’ailleurs lancé un programme de qualification de sites pour le charbon notamment au Sud.
La maîtrise de la demande de l’électricité constitue un axe majeur du plan d’action national d’actions prioritaires du ministère. Plusieurs actions seront lancées dans les domaines de l’industrie, de l’habitat et du tourisme pour rationaliser la consommation. Parmi ces mesures, figure la généralisation des lampes à basse consommation (LBC). Au total, 22 millions de LBC seront distribuées à travers le Royaume. L’Office national de l’électricité (ONE), les régies et les gestionnaires délégués vont lancer incessamment un appel d’offres portant sur l’acquisition de ces 22 millions de LBC. L’ONE financera l’acquisition de 15 millions de lampes  alors que les autres 7 millions seront acquises par les régies et gestionnaires délégués. Ce programme d’achat va s’étaler sur une durée de 3 ans. Autre mesure, la tarification sociale et incitative de type -20 -20 pour tous les résidentiels et collectivités locales. Cette action concerne un rabais de 20% par rapport à un référentiel pour une consommation inférieure de 20% par rapport à un objectif. Ce qui revient à dire que lorsqu’un ménage réduit sa consommation électrique de 20%, l’Etat donne un bonus de 20% de la valeur de la facture à payer. Cette mesure va faire l’objet d’un décret interministériel qui est en train d’être finalisé par les départements de l’énergie et des Mines, de l’économie et des Finances et le ministère chargé des Affaires économiques et générales. La mesure sera mise en application dès que ce projet de texte sera adopté en Conseil de gouvernement. Parmi la panoplie de mesures destinées à réduire la consommation de l’énergie figure également  la généralisation des chauffe-eau solaires. Pour ce qui est de l’éclairage public, le ministère a prévu la mise en place d’équipements d’efficacité énergétique tels que des stabilisateurs, économiseurs et LBC.
Pour ce qui est de la rationalisation de la consommation des carburants, Mme Benkhadra a indiqué que son département a élaboré un plan d’action visant notamment le rajeunissement du parc autos, la  mise en place d’une vignette en fonction de l’âge et de la puissance du véhicule. Cette initiative vise à inciter les personnes à acheter des véhicules neufs qui consomment moins.
Ce plan cible également l’amélioration des services de transports publics, le renforcement de l’efficacité des véhicules notamment  la sensibilisation à la bonne conduite et le contrôle technique. S’agissant de la conduite, le ministère de l’Energie et des Mines souhaite élaborer un programme en partenariat avec le ministère de l’Equipement et du Transport visant à inciter les particuliers à la conduite écologique. Des formations auront lieu dans les différentes auto-écoles que compte le Royaume. Les autres actions concernent le développement des transports collectifs et professionnels et l’encouragement au covoiturage.  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *