Pour assurer le suivi des effets indésirables du médicament antiépileptique «Dépakine»: Le ministère de la santé augmente le niveau de vigilance

Pour assurer le suivi des effets indésirables du médicament antiépileptique «Dépakine»: Le ministère de la santé augmente le niveau de vigilance

Le ministère de la santé a décidé d’augmenter le niveau de vigilance pour assurer le suivi des effets indésirables du médicament antiépileptique «Dépakine» qui entraîne, dans certains cas, des malformations du fœtus chez les patientes sous traitement.

Dans un communiqué publié samedi, le ministère précise qu’il a mené des actions de sensibilisation en faveur des professionnels de la santé sur les effets indésirables de ce médicament, afin qu’ils puissent les expliquer aux femmes épileptiques et éviter la survenue des malformations.

Dans ce sens, le ministre de la santé avait adressé des lettres, à ce sujet, à l’Ordre national des médecins, l’Ordre national des pharmaciens, la Fédération nationale des syndicats de pharmaciens du Maroc, l’Ordre national des médecins dentistes, aux directeurs régionaux de la santé, aux délégués provinciaux et aux directeurs des hôpitaux, a rappelé le communiqué.

Suite à la publication par certains journaux français et médias nationaux d’informations et de commentaires sur les effets indésirables de «Valproate de Sodium», le ministère affirme que ce médicament est «important pour traiter les cas d’épilepsie et de troubles bipolaires, et dans certains cas sa prise s’avère nécessaire».

Après avoir expliqué que ce médicament est administré dans tous les pays du monde et qu’il a, à l’instar de tous les autres médicaments, des effets indésirables démontrés dans la notice, le ministère rassure qu’il assure le suivi des effets indésirables de tous les médicaments sur le territoire national, à travers le Centre national de pharmacovigilance et la Commission nationale de pharmacovigilance, et ce conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *