Pour la création de tribunaux d’affaires

Les recommandations, issues de cette rencontre initiée conjointement par le barreau de Tanger et la section locale de l’Association des jeunes avocats, préconisent le soutien de l’entreprise à travers la mise à niveau de ses outils de production et l’implication active des départements concernés dans la promotion de l’investissement et l’immunisation du tissu productif. Les participants ont plaidé pour la levée de la confusion et des lacunes du Code du travail, notamment celle ayant trait au droit des salariés au cours de la procédure de la liquidation judiciaire. Ils ont aussi appelé à plus de célérité dans la publication des décrets d’application du Code du travail, soulignant que tous les partenaires socio-économiques sont concernés par la mise en oeuvre de mécanismes de réconciliation et de concertation et la diffusion d’une culture de confiance et de civisme tenant compte des intérêts de l’ensemble des parties. A ce propos, ils ont mis l’accent sur l’importance de réactiver l’action des organisations nationales et locales concernées par la promotion de la concertation et du partenariat, afin de créer plus d’équilibre en matière de droits et de surmonter les litiges éventuels dans le domaine du travail. Les participants ont également rappelé que ce colloque, dédié à jeter la lumière sur les aspects juridiques du Code du travail, se veut une contribution à une croissance économique saine, à la paix sociale et à la promotion des rapports professionnels dans un climat de confiance propice à l’investissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *