Pour la promotion du développement social

Intervenant, mardi, au nom du Groupe des 77+la Chine, lors du débat de la troisième Commission de l’Assemblée générale (chargée des affaires sociales, humanitaires et culturelles), le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Mohamed Bennouna, a souligné l’importance de la coordination des politiques de la promotion du développement social. Cet objectif requiert la mobilisation de ressources financières stables et l’accès des pays en développement aux marchés, le transfert de technologie, le respect des droits de l’Homme et la promotion de l’égalité entre les sexes, la promotion de l’Etat de droit et la participation des pays en développement au processus de prise de décisions économiques sur le plan international, a précisé M. Bennouna. A cet égard, il a insisté sur la nécessité de veiller à la cohérence des politiques économiques et sociales en vue de promouvoir une croissance économique et le progrès social dans les domaines de la santé, du travail, de l’éducation et de l’élimination de la pauvreté. M. Bennouna a appuyé la recommandation du Secrétaire général visant à ce que le Conseil économique et social (ECOSOC) évalue l’intégration des politiques économiques et sociales. Evoquant le contexte particulier de la mondialisation, le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU a souligné la nécessité d’accroître la coopération internationale et l’aide aux pays en développement en vue d’assurer leur pleine participation et leur intégration à l’économie mondiale. Il a insisté également sur le besoin d’accorder davantage d’attention à l’impact social de la mondialisation pour éviter la marginalisation de populations entières. Il a, à cet égard, appelé à une augmentation substantielle de l’aide publique au développement afin de se rapprocher de l’engagement de 0,7% du PNB des pays développés et à une plus grande participation des pays en développement dans les processus de prise des décisions économiques internationales pour assurer plus de transparence au sein des institutions financières internationales. S’agissant de l’Afrique, M. Bennouna s’est félicité au nom du Groupe des 77+la Chine de l’adoption par l’ECOSOC de la résolution sur la réalisation des objectifs sociaux du NEPAD (le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) souhaitant que l’Assemblée générale fasse de même étant donné l’importance de ce nouveau partenariat pour les pays africains et pour la communauté internationale tout entière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *