Pour la réadmission des élèves renvoyés

Dans une circulaire adressée aux directeurs des académies régionales de l’éducation et de la formation, aux délégués du ministère et aux directeurs des établissements scolaires, le ministère a souligné que cette opération a pour objectif de consolider les acquis en matière de généralisation de l’enseignement dans le primaire et de lutter contre l’échec scolaire sous toutes ses formes en vue de permettre aux élèves de poursuivre leurs études durant le maximum d’années possibles. Les conseils de classe, qui devraient se réunir avant fin septembre, doivent se prononcer sur ces demandes sur la base du principe de la réintégration, en premier lieu, des élèves âgés de moins de seize ans. Pour les autres cas, le ministère a demandé à ce que des critères unifiés soient retenus dans l’examen des demandes, à savoir les résultats de l’élève, son comportement, son âge, son état de santé, sa situation sociale et les données de la carte scolaire dans le but d’assurer une exploitation rationnelle des équipements et des moyens humains. Les élèves autorisés à reprendre leur scolarité doivent être avisés sitôt les conseils de classe tenus, a indiqué la circulaire. En vue de garantir l’égalité des chances, la circulaire a appelé à la mise en place, au niveau de chaque délégation, d’une commission chargée d’assurer le suivi de cette opération et de répartir les élèves sur les établissements scolaires en cas de surnombre. La circulaire a enfin mis en évidence l’apport de cette opération dans l’encouragement de la scolarisation et sa généralisation ainsi que son impact positif sur les élèves et leurs familles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *