Pour le logement social

Pour le logement social

La question du logement est une obsession pour bon nombre de familles marocaines au revenu modeste. Si le désir d’acquérir un toit est tout à fait légitime, il n’en demeure pas moins que le coût et le financement restent des obstacles dissuasifs. Reste la solution du logement social, qui permet de faciliter un tant soit peu l’accès à un logement décent. Et c’est dans cet esprit que s’inscrit la prochaine construction de quelque 1.500 logements sociaux répartis entre Marrakech, Agadir et Meknès. A cet égard, le ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme a décidé de lancer un concours international pour la conception-réalisation de ces logements. Le principe novateur de ce concours laisse aux concurrents une latitude importante dans toutes les phases de production, incluant notamment le choix des concepteurs, des procédés technologiques et du management humain. L’introduction de ce principe vise à terme la mise à niveau du secteur national du bâtiment. De source proche du ministère, on indique que le projet porte sur la conception-réalisation de 500 logements pour le compte de l’ERAC Tensift au quartier Mhamid à Marrakech. Quelque 500 autres logements seront conçus et réalisés pour le compte de l’ERAC Sud au quartier Tilila à Agadir et les 500 derniers pour le compte de l’ERAC Centre-Sud au quartier Ouislane, à Meknès. Les objectifs de ce programme, qui intervient suite aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, visent, d’une part, à réduire le coût de construction pour permettre aux couches sociales démunies d’accéder à la propriété, et d’autre part, à accroître sensiblement le rythme de production pour atteindre 100.000 logements sociaux par an. Selon la même source, cette opération-pilote permettra d’introduire des opérateurs avec des concepts et des procédés nouveaux, efficaces et de qualité en termes de réduction de coût et de délais, dans le domaine de la construction d’habitat social, pour lequel le gouvernement vient de mobiliser une assiette foncière de près de 4.000 ha à travers le Royaume. Une large diffusion de ce concours sera assurée auprès des opérateurs d’une quarantaine de pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie à travers différents supports de communication, ajoute la même source. Une initiative positive et qui devrait tirer vers le haut la qualité des produits qui seront prochainement proposés au citoyen marocain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *