Pour l’émergence d’un nouveau pôle de coopération

Le consul général du Maroc à Las Palmas, Abderrahman Leibek, a affirmé que les perspectives de coopération entre les provinces du Sud du Maroc et les Iles Canaries sont prometteuses, soulignant que cette coopération peut englober les différents domaines, commercial, technologique, agricole, culturel et autres. Dans une déclaration, en marge de la visite effectuée, les 19 et 20 courant à Las Palmas, par une délégation des provinces du Sud du Maroc, M. Leibek a indiqué que l’archipel canarien constitue une puissance économique et technologique susceptible de jouer un grand rôle dans la région du Nord Ouest de l’Afrique, notamment dans le Sud du Maroc, en Mauritanie, au Sénégal et aux Iles du Cap Vert. Il a souligné l’importance de l’adhésion des provinces du Sud, représentées par Laâyoune et Dakhla, au groupement régional La Macaronesia, qui comprend les Iles Canaries, les Açores, le Cap Vert et l’Ile de Madère, notant que ces provinces sont devenues désormais membres d’un ensemble économique reconnu par l’Union européenne. Cette adhésion est très importante sur les plans économique et politique, dans la mesure où elle met en échec les thèses des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc et de leurs commanditaires, a-t-il dit. • MAP Il a précisé que les opportunités de coopération entre les provinces du Sud et les Canaries sont riches et diverses et peuvent toucher tous les secteurs notamment agricole, commercial, culturel et technologique. A cet égard, M. Leibek a mis l’accent sur l’importance de la coopération dans les domaines des technologies, soulignant que les provinces du Sud peuvent tirer profit des expériences des Canaries en la matière, notamment dans les secteurs de l’énergie éolienne et solaire et de dessalement des eaux de mer. Le consul général du Royaume à Las Palmas a, en outre, qualifié les relations établies entre les Chambres professionnelles des provinces du Sud et leurs homologues des Iles Canaries et des Açores et celles liant les espaces composant le groupement La Macaronesia de « ponts » favorisant de nouvelles perspectives de coopération et de promotion des échanges commerciaux, économiques et culturels entre ces régions. Après avoir rappelé les relations « solides et séculaires » entre le Maroc et l’Espagne et les liens d’amitié entre SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Juan Carlos, ainsi qu’entre les deux peuples, M. Leibek a indiqué que l’Espagne et le Sud de l’Europe en général sont conscients de l’importance de la région du Maghreb Arabe, en particulier le Maroc considéré comme « un important pont » liant l’Europe à l’Afrique et au Monde Arabe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *