Pour l’enseignement de l’arabe en Italie

Les conditions sont réunies actuellement pour entamer la mise en oeuvre d’une stratégie d’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine aux enfants de la communauté marocaine résidant en Italie, à titre d’expérimentation dans une première étape en attendant sa généralisation progressive, a annoncé mardi la ministre déléguée chargée de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, Mme Nouzha Chekrouni. Répondant à une question orale à la Chambre des conseillers, Mme Chekrouni a indiqué que cette nouvelle expérience est basée sur des principes visant l’insertion de la langue arabe dans le système scolaire des pays d’accueil et la généralisation de son enseignement pour tous les étudiants dont les Marocains. Cette expérience, a ajouté la ministre, vise également à créer des espaces culturels dans le cadre de partenariat avec les autorités locales, d’une part, et d’autre part avec la société civile à travers l’encouragement de l’action associative, l’objectif étant la préservation de l’identité marocaine et la mise en place de centres de rayonnement culturel pour les étrangers pour faire connaître la civilisation et la culture marocaines. Par ailleurs, Mme Chekrouni a fait savoir que le programme d’application de la convention culturelle mixte avec l’Italie a constitué la base de négociations avec la partie italienne pour la mise en oeuvre du programme de l’enseignement de la langue arabe. La convention culturelle et le programme d’application constituent le cadre de création des espaces culturels dans le cadre de cette nouvelle dynamique en faveur de la communauté marocaine résidant en Italie, a-t-elle précisé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *