Pour les beaux yeux de plus de 80 artisans: «Artisans sans cataracte» revient

Pour les beaux yeux de plus de 80 artisans: «Artisans sans cataracte» revient

Plusieurs campagnes de chirurgie sont organisées dans ce sens, et de façon périodique afin de lutter contre cette maladie. Cette fois-ci, les bénéficiaires de ce genre d’actions seront les artisans du Royaume. C’est en effet à l’initiative de la Fondation Dar Bellarj pour la culture vivante au Maroc et l’Association Albassar pour la chirurgie et les maladies des yeux, que revient cette année la caravane «Artisans sans cataracte» du 10 au 14 juin 2015 pour opérer gracieusement plus de 80 artisans.

«S’engager pour des artisans qui diffusent la créativité par leurs esprits, soutenir leur art et panser les plaies de leurs regards», c’est ce qui motive l’action «Artisans sans cataracte». Après le succès de la première édition, la société civile s’engage davantage pour résoudre la problématique de la cataracte chez les artisans. Que ce soit à Marrakech ou ailleurs, l’Association Albassar avec l’appui de la fondation allemande Abury, procèdera gratuitement à des interventions chirurgicales de haut niveau au profit de dizaines d’artisans. Ces derniers seront sous les soins de Dr Abderrahman Raiss, président de l’association Albassar, qui assurera lui-même les opérations au sein de l’hôpital Al Antaki dans la cité ocre.  

«L’on ne pourrait qu’espérer redonner éclat à l’artisanat marocain à travers le regard des artisans, les émissaires de la beauté patrimoniale marocaine, qui auront ainsi l’occasion et surtout la possibilité de léguer leur savoir-faire artistique aux générations futures pour un rayonnement artisanal marocain perpétuel», précise-t-on auprès de l’association. A noter que le point de départ de cette caravane se fera le 10 juin à l’hôpital Antaki où les dispositifs nécessaires à son succès seront installés. Une réunion se fera par la suite à l’Association Dar Bellarj avec tous les artisans concernés afin de les sensibiliser sur l’opération et son déroulement. Les premières interventions chirurgicales n’auront cependant lieu que le lendemain et les jours qui suivent avec un objectif d’opérer 20 artisans par jour.

Il est sans rappeler que le Maroc a franchi un grand pas dans son traitement de la cataracte avec l’introduction de la technologie laser. En effet, en avril, l’équipe médicale d’une clinique privée de Rabat a réalisé pour la première fois au Maroc et au Maghreb une opération chirurgicale de la cataracte par laser appelée Flacs (Femto Laser Assisted Cataract Surgery).

Une intervention jugée sûre et rapide selon les professionnelles dans la mesure où elle permettrait une réduction de la période de convalescence ainsi qu’une bonne récupération visuelle post-opératoire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *