Pour les Objectifs du Millénaire

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Donald Kaberuka, s’est félicité de la décision prise par les ministres des Finances du G8 concernant les modalités retenues pour financer intégralement les coûts de l’annulation de la dette des pays les plus pauvres. Dans un communiqué de presse parvenu mercredi à MAP-Tunis, la BAD indique que dans une lettre adressée à M. Kaberuka et à d’autres institutions financières internationales (IFI), les ministres du G8 ont pris l’engagement de  prendre entièrement en charge le coût de l’annulation de la dette des pays les plus pauvres et promis de "compenser, dollar pour dollar, le manque de remboursements du principal et des intérêts, pour la durée des prêts annulés". "La Lettre du G8 sur la dette clarifie de façon satisfaisante les modalités de mise en oeuvre de cet allègement de la dette", a déclaré le président de la BAD à Washington à la clôture des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, selon la même source.
Le communiqué ajoute que la lettre souligne le lien qui existe entre l’aide des donateurs et l’impact sur le développement et précise que la poursuite du financement sera "tributaire de la conviction qu’auront les donateurs quant à l’efficacité du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel  de la BAD, en matière d’acheminement de l’aide au développement ainsi que des résultats, des besoins de financement et de la capacité d’absorption des pays pauvres". M. Kaberuka a mis l’accent sur l’importance de l’annonce du G8 lorsqu’il a pris la parole à la réunion du Comité du développement à Washington composé de 25 membres et auquel la BAD a été invitée en qualité d’observateur. Le président de la BAD a, par ailleurs, souligné la nécessité pour l’Afrique de redoubler d’efforts pour améliorer la gouvernance et l’environnement macro-économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *