Pour protéger ses deux soeurs, il tue

Pour protéger ses deux soeurs, il tue

Il a disparu avant l’arrivée des éléments de la police judiciaire de Fès. Quand ils se sont dépêchés sur le lieu de crime, ils ne l’ont pas trouvé. Il s’est évaporé sans qu’il ne soit remarqué par les badauds qui se sont contentés de s’attrouper autour des corps des deux frères gravement blessés. Qui les a frappés et pourquoi ? Des questions qui hantent à ce moment l’esprit des enquêteurs qui ont déjà entamé les premiers constats d’usage.
Les deux corps sont criblés de coups d’un objet tranchant. Les témoins leur ont expliqué qu’il s’agit de coups de couteau. Mais qui les a poignardés ? “C’est Kamal“, atteste un témoin oculaire qui a assisté à toute la scène sans réagir. Appelant les éléments de la protection civile, ces derniers sont arrivés quelques minutes plus tard. Sans perdre de temps, ils ont transporté les deux jeunes frères aux urgences de l’hôpital Ghessani pour subir les soins nécessaires.
Toutefois, une heure plus tard, le médecin-chef a alerté la police les informant que l’un des deux frères a rendu l’âme suite à ses blessures et que le second est en réanimation. Quelques éléments de la brigade qui se penche sur l’affaire ont pris la direction des urgences pour dresser un rapport sur l’état du corps du défunt et les causes de sa mort, ainsi que pour se rassurer de l’état de santé de l’autre frère qui se trouvait encore en réanimation.
Les autres éléments de la brigade policière étaient encore sur les lieux du crime pour recueillir plus d’éléments permettant de les aider à déterminer les circonstances de l’auteur du crime et l’arrêter facilement. Ces derniers sont arrivés à savoir que l’auteur du crime, Kamal, la vingtaine, n’était pas de mauvaise réputation, ni un soûlard et ni un drogué.
Contrairement, aux deux jeunes frères, qui sont des soûlards et plus ou moins cruels et ne respectant personne. Mais qu’est-il arrivé? Selon les témoins, Kamal était chez lui, ce matin, quand il a été informé par un voisin que ses deux soeurs qui viennent de sortir de chez elles à destination de leur emploi, ont été croisées par les deux frères. Ils leur ont demandé d’entretenir une relation amoureuse. Quand elles se sont abstenues, l’un des deux frères a giflé l’une des deux soeurs.
À ce moment, Kamal les a rejoints avec un couteau à la main. Il les a menacés au départ. Mais les deux frères n’ont pas hésité à l’insulter avec des mots abjects et ce, devant ses deux soeurs. Pire encore, lorsque l’un d’eux est avancé vers lui, tentant de le frapper, Kamal a perdu tout contrôle de ses nerfs et lui a asséné un premier coup, puis un deuxième. Et quand le deuxième frère est intervenu pour aider son frère, Kamal lui a donné trois coups de couteau successifs. Les deux frères se sont effondrés et Kamal a pris la fuite. Cette version a été confirmée aux enquêteurs par les deux soeurs de Kamal. Ce n’est que six mois plus tard, que ce dernier a commencé à fréquenter le lieu du crime.
Pourquoi ? De coutume, selon les criminologues, l’assassin rend souvent visite au lieu de son crime. Au fil des jours, il a été remarqué par quelques voisins. Ces derniers ont alerté la police qui a fini par l’épingler et le traduire devant la Cour d’appel de Fès poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort de l’un des deux frères et coups et blessures contre l’autre qui est resté en vie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *