Pour une participation massive aux élections

«Le mode de scrutin n’est pas une fin en soi, c’est la participation massive des citoyens qui constituera un tournant décisif sur la voie de la consécration de la démocratie et du renforcement des fondements politiques au Maroc ». C’est en ces termes que le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Labied évalue les mesures en vue pour les prochaines élections et se prononce sur la nature des changements attendus.
Intervenant à l’ouverture, dimanche, du congrès de la Jeunesse UC, tenu à la préfecture de Fahs Bni Makada sous le signe « Pour une jeunesse active et responsable », M. Labied a souligné que le peuple marocain est fortement mobilisé derrière SM le Roi Mohammed VI pour gagner le pari de la démocratie et la bataille de l’intégrité territoriale.
Il a indiqué que la participation populaire aux prochaines élections permettra de renforcer les acquis démocratiques et de conforter la transition politique prônée par l’ensemble des composantes de la société. M. Labied a estimé que l’action du gouvernement n’a pas eu d’impacts positifs notables sur le champ économique et social et que la majorité des couches sociales n’ont pas ressenti d’amélioration remarquable dans leur vie quotidienne. Lors de cette rencontre, le président national de la jeunesse UC, Abdellah Firdaous a, pour sa part, appelé l’ensemble des citoyens à se rendre massivement aux urnes, afin de faire des prochaines élections une coupure avec le passé et une occasion pour la consécration des institutions démocratiques.
Les autres interventions ont mis en lumière le rôle qui échoit à la jeunesse sur la scène politique, considérant que par leurs compétences intellectuelles et leur savoir-faire, les jeunes sont appelés à passer aux commandes et à présider au choix d’élus intègres pouvant répondre aux exigences de l’époque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *