Pour une solution négociée

Pour une solution négociée

Une solution négociée pour la question du Sahara, dans le cadre des Nations Unies, est la voie sur laquelle doivent se concentrer les efforts de la communauté internationale, a souligné, mardi soir à Madrid, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos.
Le chef de la diplomatie espagnole a réitéré, à l’occasion d’un entretien avec l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross, l’appui de son pays à une solution politique juste, durable et acceptée par les parties, dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, indique un communiqué du ministère espagnol des Affaires étrangères parvenu à la MAP. M. Moratinos a exprimé également l’appui de l’Espagne à la mission de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, se félicitant du rôle actif joué par M. Ross depuis sa nomination, en janvier dernier, à ce poste. La même source fait savoir que M. Ross a informé le chef de la diplomatie espagnole des contacts qu’il a eus dans le cadre de sa tournée dans la région, en vue de relancer le processus de négociations de Manhasset, lancées en juin 2007. Les deux responsables ont mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance de la stabilité et du développement socio-économique au Maghreb pour la promotion d’un espace régional plus prospère, relève la même source. Il s’agit de la deuxième réunion entre MM. Moratinos et Ross, après celle qu’ils ont tenue à New York en septembre 2008, rappelle le communiqué. M. Ross était arrivé mardi après-midi à Madrid, dans le cadre d’une tournée dans la région qui l’avait conduit auparavant à Alger, Tindouf, Nouakchott et Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *