Premier Ramadan aux USA après les attentats

Mois de piété et de ressourcement spirituel, le Ramadan a en outre été pour les 6 millions de Musulmans américains, l’occasion de faire valoir les vraies valeurs de paix, de solidarité et d’entente. Valeurs qui sont celles de leur foi, à travers la multiplication de manifestations de retrouvailles multiconfessionnelles et de rencontres diverses de solidarité et de compréhension avec leurs autres compatriotes américains, pendant que les responsables américains au plus haut niveau de la hiérarchie, ont multiplié les gestes envers la communauté musulmane. «Grâce à une campagne lancée dès le lendemain des attentats du 11 septembre, on a enregistré cette année une hausse spectaculaire du nombre des étudiants américains voulant développer leurs connaissances de la culture, la religion et la civilisation islamique», précise le professeur Achtouny, affirmant que cela devrait contribuer au renforcement des ponts de l’entente et du respect mutuel entre les Etats-Unis et les pays musulmans. L’engouement pour les livres d’apprentissage de la langue arabe et pour la connaissance de la religion islamique n’a jamais été aussi grand parmi les Américains de tous les âges, ont fait savoir libraires et bibliothécaires. Ce qui semble aussi susciter l’intérêt de certains Américains, dont une grande partie souffrent de l’obésité, ce sont en effet les bienfaits du mois du jeûne sur la santé, a confié le jeune Yahia Steve, un Afro-Américain qui a embrassé l’Islam l’année dernière. «Ma vie était auparavant superflue et n’avait aucun sens ou objectif», a dit Yahia qui a découvert l’Islam à travers un ami et voisin arabe. Les moments forts de ce mois, selon son épouse, sont ceux de la rupture du jeûne où la famille musulmane se réunit autour de la table pour le repas de l’Iftar et remercie Dieu pour Sa grâce et implorer Sa bénédiction. Pendant le Ramadan, les Musulmans américains se rendent également vers les quelque 1200 mosquées que compte aujourd’hui le pays, pour les prières des Taraweeh et les veillées religieuses, mais multiplient aussi les actes de bienfaisance, ainsi que les réunions familiales qui se tiennent fréquemment au son des versets du Coran ou de la musique spirituelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *