Première banque des yeux au Maroc

Première banque des yeux au Maroc

La date du lundi 17 octobre 2011 restera gravée dans l’histoire de la médecine au Maroc. Marrakech célèbre aujourd’hui l’ouverture officielle de la banque des yeux. Une première au niveau africain et arabe, visant à répondre au besoin de tous citoyens marocains souffrant de pathologie cornéenne. Calquée sur un modèle américain, la banque vient consolider le programme de greffe d’organes et des tissus humains à l’échelle nationale et initier les Marocains à penser au don notamment de la cornée. «Nous ciblons la générosité des gens quant à l’importance du don. Il faut estomper tous les préjugés y afférents et faire comprendre aux Marocains que le don d’organes est légalisé par les plus hautes instances religieuses», souligne Abdeljalil Moutawakil, directeur médical de la banque. Ainsi, le Maroc atteindrait le stade de l’autosuffisance en matière de cornée et se passerait du procédé de l’importation dont les retombées sont lourdes en termes de coût. Cette banque des yeux est dotée d’un système informatique traçant le déplacement du greffon de son prélèvement à sa transplantation. Autres spécificités de ce département est l’usage d’un réfrigérateur de -80°c. «Ce congélateur permet de préserver les membranes amniotiques prélevées lors des accouchements, servant à cicatriser les inflammations de la cornée», indique le médecin. Une seule membrane peut servir à 100 greffons, au moment où l’objectif national en termes de greffe de cornée est de 1000 par an. Une ambition qui pourrait bel et bien être atteinte, si ces initiatives se perpétuaient dans d’autres centres hospitaliers du Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *