Première conférence arabe sur l’emploi des jeunes

Première conférence arabe sur l’emploi des jeunes

La 1ère Conférence arabe sur l’emploi des jeunes a ouvert ses travaux, dimanche à Alger, avec la participation de plusieurs pays arabes, dont le Maroc. Au cours de cette rencontre de trois jours, à laquelle prennent part des représentants de gouvernements, de la société civile et d’organisations de jeunesse dans le monde arabe, le Maroc présentera son expérience en matière d’emploi.  Les indicateurs du marché du travail au Maroc, le plan de développement 2009-2012, qui prévoit la création de 230.000 postes d’emploi pour les jeunes diplômés, l’approche économique et sectorielle en matière de promotion de l’emploi, le bilan de formation contractuelle, le programme « Moukawalati » et la restructuration de l’Anapec, sont les principaux axes qui seront développés lors de cette conférence, selon la délégation marocaine. La délégation marocaine est composée de Ali El Ghanbouri, conseiller du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Ajaraam Samir, chef de la division de promotion de l’emploi au ministère, Hamid El Ferg, directeur de l’Anapec-Marrakech et Jamal Naciri de l’Union marocaine du travail (UMT). Cette rencontre intervient dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du dernier sommet économique et social arabe de Koweït, au cours duquel avait été approuvé le pacte arabe de l’emploi, qui prévoit de réduire le chômage de 50% et d’augmenter la productivité de 10% dans le monde arabe à l’horizon 2020, a indiqué lors de la séance d’ouverture, Sima Bahouth, secrétaire général-adjoint de la Ligue arabe pour les affaires sociales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *