Première Conférence sur la gouvernance au féminin mardi prochain à Rabat

Première Conférence sur la gouvernance au féminin mardi prochain à Rabat

La première Conférence sur la gouvernance au féminin sur le thème « Gouvernance au féminin et performance de l’entreprise » sera organisée, mardi prochain à Rabat, par le ministère des Affaires générales et de la gouvernance et l’Institut marocain des Administrateurs (IMA).

Initiée en partenariat avec ONU Femmes et avec le soutien de la Société financière internationale et du Club des femmes administrateurs, cette rencontre sera l’occasion de présenter les conclusions de l’étude analytique menée par le Groupe de travail « Gouvernance au féminin » sur la représentativité des femmes dans les organes de gouvernance des grandes entreprises publiques et privées nationales, souligne le ministère dans un communiqué.

Basée sur une revue des meilleures pratiques internationales visant la féminisation des organes de gouvernance des entreprises, cette étude propose une série de mesures et actions à mettre en œuvre pour renforcer la situation actuelle au Maroc, impliquant la mobilisation de toutes les parties prenantes concernées et analyse également les zones et les facteurs de blocage de l’accès des femmes aux organes de gouvernance des entreprises, ajoute la même source.

La Conférence réunira d’éminents acteurs et experts, nationaux et internationaux, des secteurs publics et privés, de la société civile et du monde universitaire.

Le Groupe de travail « Gouvernance au féminin », créé au sein de l’IMA, est composé de représentants du ministère de l’Economie et des finances, d’organismes chargés de promouvoir la bonne gouvernance ainsi que d’entreprises publiques et privées de premier plan et d’experts indépendants.

L’action de ce groupe de travail, dont l’objet est de renforcer la représentativité et la participation des femmes dans les organes de gouvernance des entreprises, s’inscrit en prolongement du processus important de promotion des bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise conduit ces dernières années par les pouvoirs publics en partenariat avec le secteur privé, souligne-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *