Première session ordinaire du conseil de Casablanca

Avant la deuxième session, le Conseil de la région de Casablanca avait tenu, le vendredi 4 mars, sa session ordinaire consacrée au bilan de l’année 2004 et à la mise en perspective des projets socio-économiques au titre de l’année 2005. Selon les membres du Conseil, l’année budgétaire 2004 a été marquée par la budgétisation de fonds importants affectés aux équipements de la région de Casablanca, estimés à 258,848 millions de DH dont un excédent de 85,655 millions de DH représentant l’excédent de l’année 2003 et auquel s’ajoutent 62 millions de DH comme un évaluable excédent de l’année 2004 et 111,192 millions de DH de fonds transférés qui ont été reprogrammés. Pour le wali du Grand Casablanca, M’hamed Dryef, la nouvelle dynamique que connaît la capitale économique se traduit par le programme d’investissement qui a été adopté par le conseil lors de sa dernière session de 2004. Le conseil avait également examiné les moyens de revoir les plans d’action et la nécessité de les réadapter selon une vision efficiente, destinée à corriger les déséquilibres entre les localités de la région et permettre à cette dernière de disposer d’infrastructures développées, sans oublier la promotion de la politique sociale de proximité. L’application des projets socio-économiques, repose sur des études visant à diagnostiquer les problèmes de la région, en particulier ceux de l’habitat, du transport et des zones industrielles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *