Première sortie post-congrès du RNI

Dans un communiqué rendu public au terme de sa première réunion, le premier décembre, après son élection par le comité central issu du 3-ème congrès du parti, le bureau a exprimé « sa profonde préoccupation face aux agissements de certains milieux espagnols visant la détérioration des relations historiques maroco-espagnoles qui se sont toujours distinguées par la coopération et le bon voisinage dans le respect mutuel de la souveraineté des deux pays». Le tout nouveau bureau exécutif a également «dénoncé toutes les manoeuvres et les pratiques dont l’Espagne a été la scène, visant à porter préjudice à l’intégrité territoriale du Maroc », tout en exprimant son soutien aux efforts diplomatiques du Maroc pour la défense des causes nationales. A cet égard, le bureau a réitéré la nécessité de mettre fin à l’occupation espagnole des deux villes marocaines spoliées, Sebta et Mellilia. Enfin il a appelé le gouvernement espagnol à « revenir à la raison et à mettre un terme à toutes ces actions irresponsables» pour s’atteler sérieusement à la construction d’un avenir meilleur pour les relations maroco-espagnoles fondées sur une coopération sincère et une volonté certaine d’éradiquer les séquelles du passé colonialiste et de construire un partenariat économique et politique en faveur des deux peuples amis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *