Préparatifs pour la prochaine rentrée

Les préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire, 2003-2004, ont déjà commencé. Vendredi dernier, le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, M. Habib El Malki a présidé une réunion dans ce sens à Casablanca. Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du wali du Grand Casablanca, du président du Conseil de la Région, des délégués du ministère de l’Education des préfectures du Grand Casablanca et d’autres personnalités, le ministre a indiqué que la prochaine rentrée scolaire sera placée sous le signe «sécurité et qualité dans les établissements scolaires». Et de souligner que la qualité de l’enseignement est l’affaire de tous les intervenants dans ce secteur vital pour la société marocaine, appelant le corps enseignant, les chefs des établissements, les associations et les élus à participer activement à la réussite de la réforme de l’éducation qui entame sa quatrième année d’application.  M. El Malki, qui a mis l’accent sur la nécessité d’une mobilisation générale pour que cette rentrée se passe dans de bonnes conditions, a ajouté qu’il est du devoir de tout un chacun de contribuer à garantir la sécurité et la sérénité dans les écoles pour préserver les valeurs du pays, sa tolérance et son ouverture sur le monde extérieur. De son côté, le directeur de l’Académie régionale pour l’éducation et la formation à Casablanca a indiqué, en présentant la carte scolaire pour la prochaine rentrée dans la capitale économique, que pas moins de 87.667 élèves, dont 42.377 filles pour le cycle préscolaire, en milieu urbain et rural, seront inscrits lors de la prochaine rentrée. Et de préciser que le cycle primaire devra accuser, en revanche, une baisse globale de 1,7%, soit 324.296 élèves, dont 40.848 nouveaux inscrits, contre 329.793 pour la rentrée 2002-2003. Et d’ajouter que les inscriptions dans le primaire en milieu rural toucheraient environ 38.564 élèves répartis sur 1.055 classes, en moyenne 30 élèves par classe, tout en précisant que le total des inscrits, dont l’âge est compris entre six et onze ans dans ce milieu devrait passer de 31.400 à 34.600.
Dans le secteur privé, a-t-il indiqué, environ 79.846 élèves, dont 38.783 filles, répartis sur 3.103 classes dans 305 établissements, seront inscrits dans les établissements privés. Soulignant qu’au niveau des collèges et lycées, les inscrits devront atteindre 178.500, dont 86.640 filles, contre 164.867 inscrits, dont 81.904 filles, pour l’actuelle année scolaire, précisant que les nouveaux inscrits dans ce cycle seront au nombre de 53.480, dont 26.241 filles, contre 48.553, dont 24.678 filles, pour l’année 2002-2003. Concernant ces niveaux, ajoute le directeur de l’Académie, le secteur privé absorbera 8.584 élèves, dont 3.628 filles, répartis sur 311 classes dans 68 établissements, signalant que le nombre des élèves qui vont quitter définitivement leur scolarité devrait avoisiner les 9.702, dont 4.800 filles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *