Près de 245 hectares ravagés par le feu à Larache

Près de 245 hectares ravagés par le feu à Larache

L’incendie déclaré dans les zones forestières de Khmis Sahel et Boujediane enfin maîtrisé

Le feu ravage les forêts marocaines. Pas moins de trois incendies se sont déclarés au nord du Royaume, et ce depuis le début du lundi dernier. La province de Larache en est la plus touchée. A l’heure où nous mettions sous presse, le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) a annoncé avoir maîtrisé deux incendies de forêts à Khmis Sahel et Boujediane.

Il s’agit de deux caïdats relevant de la province de Larache où le feu a ravagé plus de 200 hectares de végétation. «L’extinction de ces feux de forêt, qui se sont déclenchés récemment dans les zones forestières des caïdats de Khmis Sahel et Boujediane et ont ravagé environ 245 hectares de massifs forestiers, a été possible grâce à d’intenses interventions des éléments de la délégation du HCEFLCD, de la Protection civile, des Forces auxiliaires, de l’Entraide nationale et des autorités locales, appuyés par une dizaine de moyens techniques terrestres et des avions  «Canadair» , relevant des Forces aériennes royales», explique la direction régionale du HCEFLCD.

La même source indique que l’incendie de forêt de la caïdat de Boujediane a ravagé environ 65 hectares de massifs forestiers, composés essentiellement de chêne-liège et d’autres plantes. L’incendie qui s’est déclenché à Khmis Sahel a ravagé près de 180 hectares de massifs, composés de chêne-liège, d’eucalyptus et d’autres plantes. «La chaleur excessive, les vents forts et la profusion des herbes ont compliqué l’extinction de cet incendie», précise la direction régionale du HCEFLCD. Notons que l’incendie déclaré dans la zone forestière relevant de la province de Larache a provoqué un arrêt momentané du trafic ferroviaire.

Pas loin de Larache,  une forêt située dans à la commune rurale de Jbel Lahbib, relevant de la province de Tétouan, a également pris feu dans la nuit du dimanche au lundi. Rappelons que des enquêtes ont été ouvertes sous la supervision du parquet général pour déterminer les causes de ces incendies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *