Près de 300.000 élèves se préparent à passer le Bac

Près de 300.000 élèves se préparent à passer le Bac

Les examens unifiés du baccalauréat session de juin 2007 débuteront jeudi 7 juin 2007 sur toute l’étendue du territoire national. Selon un communiqué du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, le nombre des candidats à ces épreuves a atteint, cette année, 294 115 candidats, toutes catégories confondues, ce qui correspond à une augmentation de 2,1 % par rapport à la saison scolaire précédente.
Le nombre des candidates a également augmenté cette année de 2,3%. Elles sont 131 998 filles, ce qui correspond à 44,8 % de l’ensemble des prétendants aux examens.
Dans l’enseignement public, le nombre officiel des candidats représente 218 442 personnes, alors que celui des candidats dans l’enseignement privé est de 6692 contre 4877 en 2006, ce qui correspond à une augmentation de 27,1%. Par ailleurs, 68 981 personnes prennent part à ces examens comme candidats libres, soit 23,5 % du total des candidats. L’année précédente, 65 397 candidats libres avait passé l’examen du Bac. En ce qui concerne les branches, les branches scientifiques et mathématiques attirent de plus en plus les lycéens. Selon le ministère de l’Education, les candidats de ces sections représentent 52,5% de l’ensemble des prétendants à l’examen du Bac, ce qui correspond à 118 208 candidats. Par contre, les inscrits des sections littéraires sont estimés, selon la même source, à 106 926.
Par ailleurs, les examens de la session de rattrapage auront lieu les 5,6 et 7 juillet 2007.  Quant à l’examen régional normalisé réservé aux candidats libres, toutes sections confondues, il se tiendra les 11 et 12 juin pour la session normale et les 9 et 10  juillet pour la session de rattrapage.
Enfin, les délibérations auront lieu les 18 et 19 juillet pour la session normale et les 13 et 14 pour celle de rattrapage.

Bac 2006 : scandale des fuites des épreuves

Les épreuves unifiées du bac en 2006 ont été entachées par le scandale des fuites, constatées dans les Lycées Lalla Amina et Khawarizmi de Meknès. Les 14 personnes impliquées dans cette affaire ont été condamnées par le tribunal de première instance de Meknès à des peines d’emprisonnement allant de 4 mois à 3 ans fermes.
Ainsi le tribunal a condamné deux personnes à une peine d’emprisonnement de 3 ans fermes assortie d’une amende de 5000 dhs et une autre à 2 ans de prison ferme assortie d’une amende de 5000 dhs.
La même juridiction a condamné deux autres prévenus à un an de prison ferme assortie d’une amende de 2000 dhs et un autre à 6 mois de prison ferme avec une amende de 1000 dhs alors que 8 autres personnes ont écopé de 4 mois de prison ferme et 1000 dhs chacune.
Les mis en cause ont été poursuivis notamment pour corruption, divulgation du secret professionnel, détournement frauduleux des épreuves, complicité et fraude à l’examen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *