Près de 700.000 Marocains touchés par l’épilepsie

Près de 700.000 Marocains touchés par l’épilepsie

Entre 600.000 et 700.000 Marocains sont touchés par l’épilepsie, soit entre 3 et 5% de la population marocaine.

Ces chiffres ont été dévoilés, jeudi 29 mars à Rabat par Abdeslam El Khamlichi, président de la Fondation Hassan II pour la prévention et la lutte contre les maladies du système nerveux. Si la maladie n’est pas traitée de manière précoce, elle peut entraîner des retards psychomoteurs, des paralysies et des handicaps divers, a expliqué M. Khamlichi dans une déclaration à la MAP à l’occasion de la tenue d’une session de formation postdoctorale au profit de chirurgiens sur les crises sémiologiques, l’électroencéphalographie et la chirurgie de l’épilepsie (26-30 mars).

Quand les crises ne sont pas jugulées par le traitement, la technique d’hémisphérotomie devient indispensable, précise le professeur. Cette technique, qui consiste à supprimer les connexions entre les deux hémisphères cérébraux, est un traitement pour certaines épilepsies complexes et résistantes au traitement médical.  Cette technique d’avant-garde est très complexe et difficile à réaliser, a relevé le professeur, notant qu’aucun chirurgien au Maroc et en Afrique ne la pratique, d’où l’intérêt de l’organisation de cette formation, qui a permis, outre la formation théorique de chirurgiens marocains, la réalisation d’opérations d’hémisphérotomie avec l’assistance de professeurs de renom tels que Sarat Chandra et Manjari Tripathi du All India Institute For Medical Science de New Delhi.

Articles similaires

1 Comment

  1. Dr Anwar Cherkaoui

    Il ne suffit pas se contenter d’un communiqué de presse émanant d’une seule instance
    Il faut faire des recoupements et interroger les organismes internationaux et les centres de recherche pour apporter un plus informationnel par rapport aux autres médias qui ne font que reproduire presque intégralement le contenu d’un communiqué que tt le monde publié sans aucune valeur ajoutée

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *