Préserver la palmeraie de Marrakech

S.A.R. la Princesse Lalla Hasna a présidé, vendredi 17 février à Rabat, la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et plusieurs partenaires visant la protection et la préservation de la Palmeraie de Marrakech. La convention vise notamment l’extension de la Palmeraie de Marrakech et le renforcement de sa densité, à travers l’implantation de quelque 300.000 nouveaux palmiers ainsi que l’amélioration de l’état des palmiers par des techniques culturales modernes.
La Palmeraie de Marrakech fait l’objet de multiples formes d’agression et de dégradation liées principalement à la sécheresse, à la croissance démographique et à l’urbanisation. A cette occasion, Lhoucine Tijani a souligné l’importance accordée par S.M. le Roi Mohammed VI à la Palmeraie de Marrakech, classée patrimoine historique depuis le début du 20ème siècle, rappelant que S.A.R. la Princesse Lalla Hasna avait proposé d’inscrire le projet de protection et de développement de la Palmeraie parmi les programmes prioritaires de la Fondation au cours de la session de janvier 2005 du conseil d’administration. M. Tijani a, également, rappelé la décision de S.A.R. la Princesse Lalla Hasna de mener une réflexion sur la création d’un écomusée des oasis pour que cet espace participe à l’éducation et la sensibilisation des jeunes à la question environnementale.
Et d’ajouter que S.A.R. la Princesse Lalla Hasna a tenu à associer toutes les parties concernées à cette réflexion, à savoir les autorités locales, les élus, les établissements publics et les opérateurs privés, citant à ce propos l’Office chérifien des phosphates, Erac Tensift, Maroc Hôtels Village filiale de la CDG, les Ciments du Maroc, la Fondation ONA, la Fondation CDG ainsi que les grands groupes privés installés à Marrakech. La Palmeraie de Marrakech, patrimoine naturel emblématique, datant de l’époque almoravide, couvre un espace de près de 3.000 ha.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *