Prix Bridging Leadership Award: La Fondation BMCE Bank distinguée à New York

Prix Bridging Leadership Award: La Fondation BMCE Bank distinguée à New York

Les noms de Leila Mezian Benjelloun, présidente de la Fondation BMCE Bank, et de Othman Benjelloun, président du Groupe BMCE Bank of Africa, viennent s’ajouter aux récipiendaires du prestigieux «Prix Bridging Leadership Award» qui a été décerné à d’anciens chefs d’État à l’instar de Bill Clinton, et son épouse Hillary, Nelson Mandela ainsi qu’à des entrepreneurs et philanthropes de dimension planétaire tels que Bill et Melinda Gates, Richard Branson, Ratan Tata (Inde) SA Karim Aga Khan ou encore Michael Bloomberg.
Ainsi, à New York, en présence de centaines de personnalités américaines et internationales issues du monde politique, diplomatique, philanthropique et des affaires, David Rockefeller, président de la Fondation Rockefeller, et Peggy Dulany Rockefeller, présidente de la Fondation philanthropique Synergos, ont remis conjointement à Mme et M. Benjelloun le Bridging Leadership Award. Cette distinction vient rendre hommage à l’œuvre de la Fondation BMCE Bank, créée en 1995 et, plus particulièrement, aux réalisations du programme «Medersat.Com» qu’elle mène depuis plus d’une quinzaine d’années, de construction et de gestion d’écoles communautaires dans le monde rural au Maroc et ailleurs en Afrique.

Au courant de cette soirée d’hommage à M et Mme Benjelloun, a été projeté devant la nombreuse assistance un film d’une dizaine de minutes qui retrace l’essentiel des réalisations du programme éducatif Medersat.Com et ce, en présence de la productrice du film, Dounia Benjelloun, présidente de Dounia Productions, et de Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur de la Fondation BMCE Bank. Dans ce sens, Peggy Dulany-Rockefeller a indiqué que ce prix représente «l’hommage à des leaders tels M. et Mme Benjelloun qui ont témoigné de leur engagement de lutter contre la pauvreté et d’autres fléaux de la société par l’innovation et le partenariat entre plusieurs secteurs et à travers les frontières».

De son côté, Leila Mezian Benjelloun a rappelé les principaux éléments du bilan de la Fondation BMCE Bank, considérant cette illustre distinction comme «une motivation supplémentaire de poursuivre cette œuvre qui permet une éducation de qualité accessible à tous» avant de conclure par la conviction que «l’éducation pour chacun à travers le monde est la promesse d’un avenir».

Pour sa part, M. Benjelloun a indiqué que «cette alchimie du sens de l’efficacité allié à la recherche du bien collectif, la détermination à mettre en œuvre une approche partenariale et à associer l’ensemble des parties prenantes à ce programme éducatif, ont représenté les principaux ingrédients du succès de l’œuvre de la Fondation». Et de poursuivre qu’elle représente «la réalisation qui nous a donné, à Leila et à moi-même durant toute notre vie, la plus grande satisfaction professionnelle et humaine».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *