Programme de recherche

Le Secrétaire d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement, Abdelkebir Zahoud, et le directeur de l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP), Dalil Guendouz ont signé, lundi à Rabat, une convention cadre de partenariat et de coopération pour la mise en oeuvre d’un programme de recherche et de développement dans le domaine de l’eau et de l’environnement. Cet accord de partenariat a pour objectif la définition et la mise en oeuvre d’un programme de coopération entre le Secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement et l’Ecole Hassania des travaux publics dans les domaines de leurs compétences à travers notamment l’appui en matière de la recherche appliquée, l’accompagnement dans les programmes d’encadrement et de formation et l’organisation conjointe de manifestations scientifiques.
Cette convention qui couvre les domaines de la gestion de l’eau et l’environnement porte notamment sur la valorisation de ressources en eau conventionnelles, le développement et la mise au point des modèles relatifs aux ressources en eau, la planification et la gestion des ressources en eau, la réalisation et l’exploitation des ouvrages hydrauliques (barrages, forages, canaux divers). Elle porte aussi sur l’analyse et le traitement des pollutions divers (industrielle, domestique, agricole…), le suivi et la modélisation de la qualité de l’air et du sol et le traitement des eaux, assainissement liquide et épuration des eaux.
Dans une déclaration à la presse, M. Zahoud a mis l’accent sur l’importance de la recherche scientifique appliquée et de la coopération avec les écoles d’ingénieurs et les universités marocaines pour relever les défis liés à l’eau et à l’environnement. Il a également souligné que son département a fait de la recherche scientifique un des principaux axes de sa politique, rappelant que le Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau a été remis au Maroc en reconnaissance aux efforts déployés en matière de gestion des ressources hydriques.
Pour sa part, M. Guendouz a indiqué que la signature de cette convention constitue un pas important dans le rapprochement entre les deux parties, ajoutant qu’elle permettra également de travailler sur des projets concrets.
Créée en 1971, l’EHTP forme annuellement près de 200 ingénieurs d’Etat dans plusieurs filières (génie civil, génie de l’Hydraulique, de l’environnement et la météorologie).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *