Programme de sauvegarde de la palmeraie

Programme de sauvegarde de la palmeraie

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasna, présidente de la Fondation Mohammed VI pour l’Environnement, a présidé samedi 21 mars à Marrakech une réunion sur le programme de sauvegarde de la palmeraie de Marrakech. Celle-ci a été consacrée à l’état d’avancement des actions inscrites dans le cadre de ce programme. A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Hasna a informé les participants de la réflexion menée actuellement pour le repositionnement du projet de l’écomusée des oasis qui se veut un projet phare à l’échelle internationale. Ce projet vise à préserver la palmeraie de Marrakech, ses valeurs naturelles, culturelles et patrimoniales. Il a également pour but de transmettre les savoir-faire oasiens aux enfants et éduquer les futures générations, à valoriser «les richesses» oasiennes à travers les échanges interculturels et à développer une connaissance spécifique en vue d’inscrire l’écomusée de Marrakech dans le réseau international des écomusées. SAR la Princesse Lalla Hasna a indiqué qu’un atelier sera organisé durant ce semestre pour inciter les professionnels du tourisme à s’inscrire dans la démarche du label international Clef Verte que la Fondation a délocalisé au Maroc. Cette rencontre a permis de rappeler le partenariat établi avec la ville espagnole d’Elche pour un transfert de savoir-faire et d’échange d’expériences avec la création d’une unité phoenicicole pilote à Marrakech sur un site de 5 hectares.
Par ailleurs, SAR la Princesse Lalla Hasna a mis en exergue les efforts déployés par les partenaires et les services de la wilaya et de la ville pour leur implication dans ce programme, qui a permis la plantation de 210.000 plants, soit environ 50% des prévisions établies. Pour sa part, Mohamed Chaïbi, président de l’association «Observatoire de la palmeraie de Marrakech» a passé en revue les principales actions et projets de l’association, notamment l’initiation d’un réseau associatif local pour pérenniser les actions du programme de sauvegarde et développement de la palmeraie de Marrakech.
Son Altesse Royale n’a pas manqué de préciser la méthodologie de travail de la Fondation. Celle-ci se résume en trois points: fédérer l’ensemble des intervenants dans un cadre conventionnel avec des objectifs réalistes et réalisables, pérenniser le programme et en assurer la durabilité et, enfin, ne jamais oublier que l’éducation et la sensibilisation constituent des composantes essentielles à toute politique de protection de l’environnement. Cette réunion a également été l’occasion de rappeler les principales actions entreprises par la Fondation Mohammed VI depuis son démarrage en mars 2007. Parmi ces programmes figurent le programme «Eco Ecole» et «Clef verte». En marge de cette réunion, SAR la Princesse Lalla Hasna a reçu Hajiba Mehdaoui, femme artisan de l’Association Amal Annakhil. M. Mehdaoui a présenté un modèle de ses produits écologiques « Eco-Sac ». Ce sac en plastique fabriqué à base de tissu est destiné à préserver l’environnement contre la pollution et éviter les effets négatifs des sacs en plastique sur l’espace environnant la Palmeraie de Marrakech. Pour rappel,  la Palmeraie de Marrakech compte 100.000 palmiers qui datent de l’époque Almoravide (11ème siècle). Elle est considérée actuellement comme patrimoine naturel et culturel national de nature à jouer un rôle stratégique aux niveaux environnemental, économique et social.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *