«Programme J» : ADM aux petits soins avec des écoliers de son axe autoroutier

«Programme J» : ADM aux petits soins avec des écoliers de son axe autoroutier

Samedi 8 décembre à Berrechid. Des représentants de la Société Autoroutes du Maroc (ADM), à leur tête le directeur général Anouar Benazzouz, ont célébré en grande pompe avec les élèves de l’école Guemguem la réhabilitation de leur établissement.

Au programme, chant, danse, pièces de théâtre et activité ludique. Mais au-delà du volet festif, un message clair a été signalé lors de cette célébration, à savoir l’engagement d’ADM à renforcer la proximité avec le voisinage de son axe autoroutier. La réhabilitation de cette école s’inscrit dans le cadre de tout un programme visant à accompagner la jeunesse. Cette opération répond en effet au volet jeune espoir du «programme J» de la société.

«Cette initiative vise à ce que chaque employé d’ADM parraine une école. Nous avons 540 employés, soit un objectif de 540 écoles à parrainer aux alentours de notre axe autoroutier et où les enfants utilisent des passerelles pour traverser», explique à ALM Anouar Benazouz.

Le coût de réhabilitation de ces écoles primaires varie selon le besoin. Une fourchette de 50.000 dirhams et qui éventuellement pourrait atteindre les 200.000 dirhams. Les travaux portent sur l’assainissement, le raccordement en eau potable, l’étanchéité et l’embellissement des classes et façades des écoles. Ce programme axé sur le parrainage comprend également un volet éducation où des cours de sensibilisation à la protection de l’environnement et à la sécurité routière seront donnés aux élèves bénéficiaires. Le «programme J» comprend également dans sa composante globale un volet dédié aux jeunes leaders. La finalité étant de soutenir les jeunes créateurs et à développer leurs talents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *