Protection de l’environnement et des océans: La Lydec déploie un programme pour sensibiliser les parties prenantes

Protection de l’environnement et des océans: La Lydec déploie un programme pour sensibiliser les parties prenantes

La Lydec réitère son engagement pour le développement durable. A cet effet, la filiale marocaine de la multinationale française Suez célèbre les 5 et 8 juin 2017 les journées mondiales de l’environnement et de l’océan.

Pour faire de ces journées une réussite, la Lydec déploie un dispositif spécial de sensibilisation au profit de ses parties prenantes. C’est ainsi que ces deux journées sont mises sous les thèmes : «Rapprocher les gens de la nature» et «Nos océans, notre avenir». Des thèmes qui ont été choisis par l’ONU pour célébrer ces deux journées considérées comme des plates-formes mondiales de sensibilisation du public. A travers ce programme, la Lydec veut mobiliser les parties prenantes autour de deux enjeux majeurs touchant l’environnement et l’océan, comme l’explique Abdellah Talib, directeur communication, développement durable et innovation de Lydec et vice-président de la Fondation Lydec. Il indique par la suite que ces deux enjeux majeurs sont la préservation de l’environnement et des espaces verts et la protection du littoral et de l’océan. Quant au grand public, la Lydec compte mener l’opération « Bayti Bay’ati ».

Cette opération a pour but de sensibiliser à la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie et sera présentée sous forme d’un jeu concours ludique qui vise à promouvoir les comportements et les gestes éco-responsables. Le challenge «Bayti Bay’ati» réunira 20 familles du Grand Casablanca qui seront sélectionnées à l’issue d’un appel à participation. La Lyonnaise des Eaux de Casablanca compte déployer un dispositif de sensibilisation des clients dans les agences Lydec par le biais d’affiches et la publication de deux numéros du magazine «Lydec & Vous» dont un sur les gestes quotidiens pour l’environnement. Une édition spéciale «Journée mondiale de l’environnement» mettra notamment en avant l’espace expérimental d’agriculture urbaine créé récemment sur le site de la station d’épuration des eaux usées de Médiouna.

S’étendant sur une superficie de 1.600 m², cet espace se veut être une manière de montrer la réutilisation des eaux épurées dans l’irrigation permettant ainsi la valorisation de la nature et l’économie de la ressource en eau. C’est aussi un lieu de sensibilisation ouvert à l’ensemble des parties prenantes du délégataire en faveur de la protection de l’environnement. Pour rappel, ce programme de sensibilisation de la Lydec s’inscrit dans le cadre de son plan d’actions développement durable 2020.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *