Protection des enfants des rues, violences faites aux femmes, médiation parentale : 29,7 millions de dirhams pour les associations

Protection des enfants des rues, violences faites aux femmes, médiation parentale : 29,7 millions de dirhams pour les associations

Dans le détail, 9,39 millions de dirhams ont été consacrés au financement de 62 projets dédiés à l’inclusion sociale à travers l’autonomisation des femmes.

153 projets financés avec une enveloppe de 29,7 millions de dirhams. C’est ce qu’a dévoilé le ministère de la famille, de la solidarité, de l’égalité, et du développement social lors d’une rencontre destinée à faire le point sur le partenariat entre l’Etat et les associations au titre de l’année 2017 qui s’est tenue le 16 juillet à Rabat. Ce rendez-vous annuel a été l’occasion de faire le bilan du partenariat entre les différentes composantes du pôle social, dont des secteurs gouvernementaux, l’administration centrale et territoriale et les agences de développement. Le ministère a également annoncé les perspectives de ses partenariats pour l’année 2018 et les grands axes des projets à venir.

Dans le détail, 9,39 millions de dirhams ont été consacrés au financement de 62 projets dédiés à l’inclusion sociale à travers l’autonomisation des femmes. Plus encore, 12,07 millions de dirhams ont été accordés sur une période de trois ans à 52 projets visant à soutenir les centres d’écoute et d’orientation des femmes victimes des violences. De même, 4,6 millions de dirhams ont été octroyés sur trois ans à 24 projets de soutien aux centres de médiation familiale. Quant à l’enfance, 15 projets sur la situation des enfants des rues ont été financés sur une période de deux ans pour un montant total de 3,57 millions de dirhams. Dans ce sens, le ministère de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social et l’Agence de développement social ont organisé environ 80 ateliers de sensibilisation en faveur de la société civile. Ces ateliers ont connu la participation de 2.700 associations, indique la tutelle.

Sur le terrain, des visites ont été organisées pour examiner et évaluer les projets proposés par différentes associations. Par ailleurs, un soutien de deux ans sera accordé aux associations qui s’occupent des enfants des rues afin de leur permettre de disposer de moyens de travail et des ressources financières suffisants pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Le ministère a également dévoilé que le nouveau programme de partenariat avec la société civile au titre de l’année 2018 sera prochainement lancé. Il sera donc bientôt procédé à l’annonce des appels à projets qui seront axés sur plusieurs thèmes dont la protection des enfants des rues, la protection des enfants des dangers du Net dans le cadre du programme «e-salama», la médiation familiale, et l’éducation parentale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *