Province de Sefrou : L’accès à l’eau potable dans les zones enclavées érigé en priorité

Province de Sefrou : L’accès à l’eau potable dans les zones enclavées érigé en priorité

L’augmentation du taux d’accès à l’eau potable dans les zones enclavées de la province de Sefrou est érigée en priorité, en vue d’accompagner les projets structurants lancés au niveau de la région, et répondre ainsi aux besoins grandissants de la population locale, a affirmé le président du conseil provincial, Mohamed Azelmat.

Les établissements publics, à l’instar de l’Office national de l’eau potable (ONEP) et l’Agence hydraulique du Bassin de Sebou (AHBS) ainsi que la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité des villes de Sefrou et Labhalil (RADEESL), tentent, en coordination avec la province de Sefrou, d’apporter des solutions aux problèmes de l’augmentation de la demande en eau et traitent de toutes les problématiques concernant la gestion des ressources hydrauliques et apportent des réponses précises à tous les défis du secteur, a tenu à préciser mercredi M. Azelmat, lors d’une réunion sur la généralisation de l’accès à l’eau potable dans la province de Sefrou.

Il a, entre autres, fait savoir que la région fait face à de nombreuses contraintes concernant principalement la raréfaction des ressources, la répartition inégale dans l’espace et dans le temps et la pollution, ainsi que l’érosion.

Selon M. Azelmat, la gestion et la résolution de ces problèmes requièrent l’implication de tous les intervenants dans ce chantier de la gestion rationnelle des ressources hydrauliques

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *