Qualité des eaux : 3 plages déclarées non conformes à la baignade

Qualité des eaux  : 3 plages déclarées non conformes à la baignade

Le taux de conformité des eaux de baignade des plages marocaines aux normes de qualité a atteint 97,90% en 2017 contre 72% en 2002, selon le rapport national 2017 de surveillance de la qualité des eaux de baignade annoncé par Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable mercredi 21 juin 2017.

Ainsi les 161 plages contrôlées ont été jugées conformes à la norme nationale, à l’exception des stations Jbila III à Tanger (toutes les stations de la plage), Miami à Larache (toutes les stations de plages), Oued Merzeg à Nouasser (Station 1: entrée principale près de l’embouchure et la station 2: 200 m au nord de la station 1), précise le document.

La non conformité pour la baignade des plages est due à « l’influence des rejets d’eaux usées et connaissent une forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène », ajoute la même source.

Notons que sur les 431 stations de prélèvements, qui ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, 421 stations (soit 97,90%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences réglementaires pour la baignade.

Durant la saison 2015-2016, 97% des eaux de baignade marocaines étaient conformes aux normes de qualité réparties entre 91% dans la zone méditerranéenne, 98% dans la zone Atlantique Nord et 100% dans la zone de l’Atlantique Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *