Quand l’associatif s’investit dans l’écologique

En 1994, une poignée d’enseignants des différents cycles décident de fonder une association dont l’objectif est de s’occuper de sensibilisation et d’éducation en matière d’environnement. L’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) ambitionne de former au moins 2000 enseignants à l’écologie d’ici 2006. Elle vise également à propager la conscience écologique chez tous les citoyens et particulièrement chez les élèves pour qui elle organise des sorties dans la forêt, le littoral, les cours d’eau, etc. Pendant ses 7 années d’existence, l’AESVT a procédé en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature WWF à l’édition d’un livret sur l’écosystème de la forêt de Bouskoura.
L’association a également développé, en coopération toujours avec le WWF, d’autres partenariats avec des ONG méditerranéenes.
La formation continue a été aussi un volet important dans l’action de l’AESVT. Aussi le bureau exécutif de l’association a considéré la formation de ses membres comme une priorité pour améliorer la qualité de travail et réaliser les objectifs définis par des méthodes plus rentables et bénéfiques en temps et en productions. Actuellement, l’association dispose de 12 sections dans les principales villes du Royaume. Ainsi, après Casa- Anfa –Aïn Chock et Casa-Ben Msik, l’AESVT a ouvert des sections à Mohammédia, Rabat, Marrakech, Fès, Meknès, Sefrou, Midelt, Khouribga et Benslimane.
Il est clair que la formation de personnes capables d’agir sur le terrain et multiplier les actions de sensibilisations devient une nécessité impérieuse vu la montée de périls occasionnés par la pollution.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *