Quatre millions de diabétiques en 2030: Pour une meilleure approche multidisciplinaire de cette pathologie

Quatre millions de diabétiques en 2030: Pour une meilleure approche multidisciplinaire de cette pathologie

C’est alarmant ! La cécité, l’insuffisance rénale et l’amputation des jambes guettent trois millions de diabétiques adultes et enfants. C’est ce qui a été signalé par Lhassani Hamdoun, le président du 39ème congrès national de la Société marocaine d’endocrinologie, diabétologie et nutrition (Smedian), qui se poursuit à Rabat jusqu’au 6 mars.

Ainsi, sous le thème «Agissons contre le diabète», la Smedian focalisera les travaux de cette édition, en présence d’experts nationaux et internationaux, sur le diabète, en donnant la parole aux malades atteints de diabète et aux associations qui s’occupent de cette pathologie chronique, a fait savoir M. Hamdoun et ce, pour une meilleure approche multidisciplinaire de cette pathologie, dont les 2/3 des patients sont suivis dans le secteur libéral marocain et le 1/3 dans les structures de santé publique.
Le Maroc compte environ 3 millions de diabétiques et en comptera presque 4 millions en 2030.

Consciente des problèmes de santé liés au diabète et aux complications dont il sera responsable dans l’avenir le plus proche, l’OMS lancera à partir du 7 avril une campagne contre cette épidémie qui coûtera cher aux Etats et surtout à ceux qui ont des ressources financières limitées. Pour l’OMS, il faut se mobiliser contre cette maladie bénigne et maligne en lançant une campagne de prévention, en privilégiant une alimentation saine et une activité physique régulière, surtout si les secteurs publics et la société civile coordonnent leurs actions.

Au fait, la prévention sera le seul moyen pour lutter contre le diabète car les médicaments et les dispositifs médicaux sont certes importants, mais restent insuffisants surtout, après les études génétiques et épigénétiques qui ont démontré l’impact de l’environnement sur la santé.

Par ailleurs, le diabète de type 2 est la forme la plus répandue, et sera en 2030, d’après l’OMS, la septième cause de mortalité dans le monde, sans parler des complications dégénératives dont il peut être responsable, précise M. Hamdoun. Alors que le diabète sucré constitue une épidémie mondiale en progression effrénée, a-t-il relevé. Car, actuellement on compte 380 millions de diabétiques dans le monde et en 2030 on en comptera 600 millions, soit 10% de la population mondiale. Les pays en voie de développement en connaîtront la plus forte progression.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *