Quatre mois après son ouverture: L’hôpital Cheikh Khalifa dépasse les 16.000 patients

Quatre mois après son ouverture: L’hôpital Cheikh Khalifa dépasse les 16.000 patients

C’est ce que nous apprend un communiqué de presse de l’hôpital. A fin juillet dernier, l’établissement enregistrait globalement plus de 16.200 prises en charge, dépassant ainsi les prévisions de fréquentation les plus optimistes.  

Ce nombre se partage entre 7.600 consultations de patients, 714 hospitalisations et 441 interventions. Le service de réanimation a, lui, été sollicité par pas moins de 124 patients, tandis que les actes de petite chirurgie ont concerné 1.005 patients. Dans ce même registre, 394 personnes ont subi des actes d’endoscopie dans le tout nouvel établissement hospitalier de la métropole, tandis que 2.460 autres ont été admises à son service d’urgence.

En ce qui concerne la chirurgie de pointe, un total de 24 opérations lourdes a été opéré à l’hôpital Cheikh Khalifa durant ses premiers quatre mois de fonctionnement dans différentes spécialités. Dix personnes souffrant de surdité ont ainsi bénéficié d’implants cochléaires afin de restaurer leur audition. Deux opérations de neuro-navigation, dont une sur un enfant de moins de six ans, ont été pratiquées, ainsi que deux opérations à cœur ouvert. Selon le communiqué de l’hôpital, l’une de ces dernières, effectuée mi-juin dernier sur un patient nigérian, était une opération très délicate, dite d’Ebstein, visant à corriger une cardiopathie congénitale complexe et rare. Celle-ci était un succès.

Si ces premiers mois ont connu le lancement de l’activité du Centre hospitalier, ils ont aussi marqué le début du tissage d’un réseau de partenaires pour l’établissement, selon la même source. Des conventions, comprenant des prises en charge complètes, ont été signées avec plusieurs entités, dont des entreprises privées, des banques, des assurances ou encore les Forces armées royales (FAR).

Fruit d’une collaboration maroco-émiratie, l’hôpital Cheikh Khalifa est le deuxième du genre au Maroc, après l’hôpital Cheikh Zayd de Rabat.

Depuis son ouverture le 23 mars dernier, cet établissement hospitalier ambitionne de devenir d’un côté le plus grand hôpital privé du Royaume et d’un autre côté l’un des leaders en matière de qualité des services qu’il propose. L’hôpital détient, en fait, un statut entre le privé et le public. Il ne réalise pas de bénéfices, et est géré par une entité privée, la fondation Cheikh Khalifa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *