Quelques 38.591 demandes de départ volontaire approuvées au 30 octobre (Boussaid)

Les dossiers soumis au visa du contrôle des engagements de dépenses ont atteint 36.031 (93,3 %) et ceux approuvés ont atteint 43.378 (89 %), a ajouté M. Boussaid, lors d’une réunion à la Chambre des représentants consacrée à l’examen et l’évaluation des résultats provisoires de l’opération du départ volontaire.
Le ministre a précisé que le nombre des demandes présentées au bureau principal de paiement de salaires se chiffrent à 33.809 (87,6 %).
Le nombre des indemnités versées par le bureau principal de paiement de salaires ont atteint 28.377 (73,5 %), a indiqué M. Boussaid, précisant que les dossiers soumis à la Caisse marocaine de retraites (CMR) ont atteint 20.080 (52 %) et que les pensions liquidées par la CMR se chiffrent à 19.366 (50,1 %).
Le nombre total des indemnités versées a atteint 10.483.000 de dirhams avec une moyenne de 272.300 DH pour chaque fonctionnaire, a-t-il dit, notant que le total des indemnités représente près de 2 mois de la masse salariale annuelle de l’année 2005.
Et de souligner que l’opération de départ volontaire a "contribué à l’augmentation des postes budgétaires crées au titre de l’année 2006 qui ont atteint 12.000 postes, faisant remarquer que sans cette opération il ne serait possible de créer que 7.000 postes budgétaires.
D’après le ministre, 60 pc des départs concerne trois départements ministériels, à savoir l’Education avec près de 13.047 fonctionnaires soit 34 % du total des bénéficiaires de l’opération, l’Intérieur (6.447 ou 17 %) et l’Agriculture (3.428 ou 9 %).
Suite à cette opération, la moyenne d’âge dans la fonction publique est passée de 43 à 42 ans, a fait savoir le ministre, précisant que la majorité des  fonctionnaires ayant bénéficié de l’opération appartiennent à la tranche d’âge de 50 ans et plus (82.666).
Plus de 76 % des bénéficiaires de l’opération disposent d’une expérience au  sein de la fonction publique de plus 25 ans, a indiqué M. Boussaid, ajoutant 53,6 % du total des bénéficiaires du départ volontaire est classé dans l’échelle 10, 33,2 % dans les échelles de 6 à 9 et 13,2 % dans les échelles de 1à 5.
Par régions, 18.842 fonctionnaires ayant bénéficié de l’opération (48,8 %) appartiennent à Rabat-Salé-Zemmour-Zaïr et Casablanca.
Et de conclure que l’opération du départ volontaire avait des retombées positives sur la structure et la gestion des ressources humaines des fonctionnaires de l’administration.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *