Rabat, capitale de la francophonie

Le Premier ministre, M. Driss jettou, a réaffirmé jeudi la volonté du Maroc de poursuivre sa stratégie d’insertion dans la société de l’information et du savoir, engagée depuis plusieurs années. «Cette stratégie volontariste d’insertion de notre pays dans la société de l’information et du savoir, appuyée résolument par notre Souverain, SM Mohammed VI, érigée en priorité gouvernementale, sera poursuivie», a assuré le Premier ministre à l’ouverture à Rabat de la conférence ministérielle de la francophonie préparatoire du sommet mondial sur la société de l’information. Exposant les fruits de la dynamique qui «a été à l’origine d’une véritable révolution des télécommunications au Maroc», le Premier ministre a estimé que le Maroc est considéré désormais comme un exemple en matière de libéralisation réussie du secteur des Télécom.N’en prenant pour exemple que le nombre des abonnés à la téléphonie mobile qui est passé en l’espace de quelques années à près de 6,5 millions d’individus, M. Jettou a fait part de la volonté du Royaume d’étendre cette dynamique à travers des mesures appropriées, novatrices, audacieuses, au développement du réseau des réseaux internet. En effet, le nombre d’utilisateurs d’Internet au Maroc est passé de 500.000 à près de 800.000 entre 1999 et 2002, grâce au succès des cybercafés notamment. Il a réaffirmé l’entière adhésion du Royaume aux actions entreprises par l’espace francophone pour promouvoir notamment la diversité culturelle et linguistique sur les réseaux, la mise des technologies de l’information et de la communication au service de la bonne gouvernance et de la prévention des conflits, l’accès de tous à une information diversifiée et le développement des médias du sud. Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Mohamed Benaissa, a déclaré que la conférence de Rabat qui réunit les ministres en charge des Inforoutes des 56 Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) «s’inscrit dans une volonté commune de jouer un rôle actif prenant en considération les préoccupations francophones dans le domaine des technologies de l’information». Mettant en relief les efforts déployés par le Maroc pour entrer pleinement dans la société de l’information, M. Benaissa a rappelé les Hautes instructions de SM le Roi pour moderniser et développer le secteur des technologies de l’information et généraliser l’outil informatique dans les écoles. La conférence de Rabat devrait aboutir à l’adoption d’une déclaration francophone qui sera présentée au troisième et dernier comité préparatoire du SMSI fin septembre à Genève.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *