Rabat-Dakar : Partenariat sincère

Rabat-Dakar : Partenariat sincère

À l’accueil populaire à l’occasion de chaque voyage que le Souverain effectue au Sénégal, c’est la sobriété qui aura, cette fois, été de rigueur à l’arrivée, mercredi de SM Mohammed VI dans ce pays frère. Une visite qui marque l’avant-dernière étape de la tournée royale en Afrique subsaharienne entamée le 21 février au Gabon.
L’occasion pour SM le Roi d’avoir, jeudi au Palais présidentiel à Dakar, un entretien en tête-à-tête avec le président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade.
Un entretien suite auquel les deux chefs d’Etat ont présidé une cérémonie de signature de deux accords dans le domaine de la santé et de deux autres dans le domaine des transports maritimes. Sous forme de convention générale, le premier de ces deux derniers accords constitue, nous informe la MAP, un nouveau jalon en matière de coopération dans les domaines du transport, de la sécurité, de la sûreté et de la formation dans les secteurs du transport maritime et de la marine marchande.
La convention «trace également le cadre permettant d’encourager les armements des deux parties à développer des partenariats mutuellement avantageux ».
La deuxième convention dans le domaine maritime concerne l’établissement d’une société concessionnaire entre l’Etat du Sénégal, d’une part, et la compagnie marocaine de navigation (COMANAV), le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) et le port autonome de Dakar (PAD), d’autre part. Par cette convention, l’Etat sénégalais concède à la société concessionnaire la gestion et l’exploitation de la ligne maritime Dakar-Ziguinchor ainsi que le développement de toutes les activités liées au secteur maritime.
Dans le domaine de la santé, un accord de coopération a été signé sur les évacuations sanitaires entre le Maroc et le Sénégal qui permettra aux ressortissants sénégalais d’accéder aux centres hospitaliers du Maroc. Un protocole d’accord, signé à cette même occasion, a pour objectif de consolider la coopération, notamment les secteurs de lutte contre les épidémies, l’échange d’informations et la formation du personnel.
Selon le programme de la présidence sénégalaise, relayée par l’Agence AFP, le Souverain devait également se rendre au port de Dakar où du matériel de lutte contre les criquets devrait être remis aux autorités sénégalaises. Cette visite d’amitié et de travail sera suivie d’un séjour privé, selon la même source.
Après le Sénégal, SM Mohammed VI est attendu ce dimanche à Nouakchott pour une visite officielle de 24 heures durant laquelle il aura des entretiens avec le président mauritanien, Maaouiya Ould Taya, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement mauritanien et ministre de la Communication, Hammoud Ould Abdi, relayé par la même source.
Selon des sources diplomatiques à Nouakchott, cette étape mauritanienne a été ajoutée au programme du périple de SM le Roi après son passage au Burkina Faso et « à la lumière de la volonté exprimée » par la Libye et le Burkina Faso de normaliser leurs relations avec la Mauritanie. Ce pays accuse La Libye et le Burkina Faso d’avoir soutenu en 2004 deux tentatives de putsch menées contre le président Ould Taya par l’opposition armée en exil «Cavaliers du Changement». Tripoli et Ouagadougou ont toujours démenti ces accusations.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *