Rabat et Washington se concertent

Rabat et Washington se concertent

Deux semaines après la visite au Maroc du sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires du Moyen-Orient et d’Afrique du nord, William Burns, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, a entamé une visite de travail aux Etats-Unis où il a eu des entretiens avec des hauts responsables américains. L’échange de visites entre les responsables des deux pays dans un intervalle de temps aussi court indique que la concertation politique entre Rabat et Washington sur les thèmes d’intérêt bilatéral et international récupère sa véritable dimension. Ainsi, arrivé à Washington, mardi, le chef de la diplomatie marocaine a été reçu à la Maison-Blanche où il a eu des entretiens avec le conseiller du président américain, Georges W. Bush, pour les Affaires du Moyen-Orient, Elliott Abrams. Mercredi, le ministre marocain s’est entretenu, au département d’Etat américain, avec le sous-secrétaire d’Etat aux Affaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, William Burns. Les entretiens entre les deux parties ont porté sur les questions du volet bilatéral, notamment l’accord de libre-échange que les gouvernements des deux pays sont sur le point de conclure, ainsi que sur les principaux sujets internationaux de l’heure dont les deux dossiers épineux concernant la région du Proche-Orient à savoir le blocage du processus de paix entre Palestiniens et Israéliens et la situation en Irak. Les conflits que connaît le continent africain ont aussi été à l’ordre du jour des discussions entre le ministre marocain et le responsable américain. Au terme de la rencontre des hauts responsables diplomatiques, les deux parties se sont félicitées du niveau de la coopération qui unit le Maroc et les Etats-Unis dans tous les domaines. Les entretiens de Benaïssa avec les responsables de l’Administration américaine qui s’inscrivent dans le cadre des consultations périodiques entre le Maroc et les Etats-Unis. Rappelons que lors de sa dernière visite effectuée au Maroc, Burns avait été reçu en audience par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Le sous-secrétaire d’Etat avait alors fait des déclarations très importantes sur la cause nationale notamment, en annonçant que Washington soutient l’engagement de pourparlers entre Rabat et Alger sur la question du Sahara marocain. Le responsable américain avait aussi réaffirmé que les Etats-Unis sont contre l’idée d’imposer une solution aux parties dans ce conflit artificiel. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a été reçu le même jour par le président de la Banque mondiale, James Wolfensohn, à qui il a remis un message de SM le Roi Mohammed VI. Au cours de l’audience qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de SM le Roi aux Etats-Unis, Aziz Mekouar et des proches collaborateurs du président de la Banque mondiale, Benaïssa et Wolfensohn se sont entretenus des relations de coopération bilatérale, à la lumière des réformes économiques et sociales que connaît le Royaume. Les deux parties ont également discuté des réalisations et des projets mis en oeuvre au Maroc dans plusieurs secteurs, notamment ceux du logement, de l’éducation, de la santé et de l’environnement et les perspectives de coopération entre le Maroc et la Banque mondiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *