Rabat : gestion et protection de l’environnement

Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement organise, le 1er décembre prochain à Rabat avec l’Agence allemande de coopération technique (GTZ), un atelier de clôture de la première phase du programme de gestion et de protection de l’environnement (PGPE). Cette phase allant de 2002 à 2005 avec un financement de 4,7 millions d’euros se décline en trois composantes.
La première concerne le renforcement institutionnel du ministère, notamment en matière de renforcement des capacités de négociation et d’établissement d’études sectorielles aidant à la prise de décision.
 La deuxième vise la mise à niveau environnementale de l’industrie à Mohammédia et a vu la création et la mise en place d’un Centre technique de transfert de technologies de l’Environnement (CTTEM) ainsi que la formation de facilitateurs en matière de gestion environnementale profitable (GEP) pour accompagner les entreprises de la ville.
Quant à la troisième composante, elle a pour objectif l’amélioration de l’environnement urbain dans la région de Tanger-Tétouan et s’est concrétisée, notamment par l’initiation de projets-pilotes de tri sélectif dans la ville de Larache. Les trois composantes ont été appuyées par la production d’outils de communication et d’information et par des ateliers de formation. La deuxième phase du PGPE, prévue de 2006 à 2008, disposera d’une enveloppe initiale de 4,5 millions d’euros. Le cadre juridique, qui se renforcera notamment par l’adoption du projet de loi sur la gestion des déchets actuellement en discussion au Parlement, sera plus propice à des initiatives du genre de celles retenues dans le cadre du PGPE.
Plus concrètement, les concepteurs des composantes de cette 2-ème phase se penchent sur des thématiques telles que le renforcement du cadre juridique et institutionnel ainsi que leurs instruments et mécanismes financiers, le suivi et la mise en œuvre des conventions internationales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *