Rabat-Mexico : Nouvelle dynamique

Rabat-Mexico : Nouvelle dynamique

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est entretenu, vendredi à Mexico, avec le Président des Etats-Unis du Mexique, Vicente Fox. Les entretiens du Souverain avec le Président mexicain font suite à la séance de travail que les deux chefs d’Etat ont tenue, le 24 septembre dernier à New York, en marge des travaux de l’assemblée générale des Nations Unies, au cours de laquelle Sa Majesté le Roi et le Président Fox ont exprimé l’intérêt de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays amis et de consolider leur dialogue politique au plus haut niveau sur les questions régionales et internationales. Les entretiens des deux chefs d’Etat ont été ainsi axés sur le développement des relations bilatérales ainsi que sur l’ensemble des thèmes d’intérêt commun, et plus particulièrement dans les secteurs ayant une portée socio-économique prioritaire pour les deux pays. À cette occasion, S.M. le Roi a réitéré au Président mexicain l’invitation d’effectuer une visite officielle au Maroc que ce dernier a acceptée. Les deux Chefs d’Etat ont ainsi chargé leurs ministres des Affaires étrangères respectifs de préparer l’agenda de la visite présidentielle au Maroc et d’identifier les secteurs pouvant faire l’objet d’une coopération soutenue entre les deux pays. S’agissant des sujets d’intérêt international, les entretiens entre SM le Roi et le Président Fox ont été marqués par une large convergence de vues sur les questions de la paix, de la sécurité et du développement. Rappelons que le Mexique est actuellement membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le Maroc assure pour sa part la présidence du groupe des 77 plus la Chine. Ces entretiens se sont déroulés en présence, du côté marocain, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, et de l’ambassadeur du Maroc au Mexique, Youssef Amrani, et du côté mexicain, du conseiller diplomatique du Président Fox, Nathan Wolf. Rappelons que le Maroc et le Mexique n’ont décidé d’ouvrir leurs ambassades respectives dans les deux capitales qu’au début de l’année 1990. Une initiative qui aura permis aux gouvernements des deux pays de signer, au cours de la même année, un « accord général de coopération » qui définit le cadre juridique de la coopération entre les deux Etats dans tous les domaines. Depuis, l’entrée en vigueur de cet accord, le 21 janvier 2001, les relations économiques entre le Maroc et le Mexique ont sensiblement évolué. Ce qui n’est pas le cas pour les relations politiques qui sont restées en deçà des aspirations des deux parties. Ainsi, les deux gouvernements n’ont pas encore signé un « mémorandum d’entente pour l’établissement de consultations politiques » et ce malgré le fait qu’il ait été élaboré depuis quelques années. Mais, la visite de Sa Majesté le Roi au Mexique, et la future visite du président mexicain au Maroc permettront certainement d’accélérer le rythme de développement des relations entre les deux pays. S’agissant des relations commerciales, les échanges commerciaux entre les deux pays sont de l’ordre de 82 millions de dollars US. Le Mexique est ainsi le premier partenaire économique du Maroc en Amérique du Sud. 65 % des exportations du Maroc vers ce pays concernent les phosphates. Pour ce qui est des importations du Mexique, elles concernent spécialement des pièces de rechange pour véhicules et autres machines, des produits d’emballage ainsi que des produits comme le sucre dont la quantité importée en 2002 a atteint 7 millions de dollars. Les experts des deux pays affirment pourtant qu’il existe plusieurs secteurs où les échanges entre les deux pays peuvent se développer mais qu’ils restent encore inexploités en absence d’un meilleur échange d’informations et du manque d’organisation de rencontres régulières entre les hommes d’affaires des deux pays. La visite de Sa Majesté le Roi au Mexique et les entretiens du Souverain avec le chef de l’Etat mexicain permettront de donner une nouvelle impulsion aux relations économiques et politiques entre les deux pays et marqueront certainement le début d’une nouvelle étape dans les relations entre le Maroc et les pays d’Amérique latine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *