Rabat-Salé : La consommation d eau potable n a pas d incidence sur la santé

Rabat-Salé : La consommation d eau potable n a pas d incidence sur la santé

L’Office national de l’eau potable (ONEP) rassure les habitants de la région de Rabat-Salé. La consommation d’une eau dont le goût a subi une altération du fait de la prolifération des algues dans les retenues des barrages, phénomène connu sous l’appellation «eutrophisation», n’a pas d’incidence sur la santé, a affirmé Abdelouahed Outair, chef de la division du contrôle de la qualité des eaux à l’ONEP. Dans un entretien à la Map, M. Outair a indiqué que «le citoyen n’a rien à craindre d’une eau provenant d’un réseau soumis à un contrôle, même si son goût, altéré par l’eutrophisation, provoque des désagréments».  L’altération du goût de l’eau par eutrophisation est un phénomène tout à fait naturel qui se produit dans plusieurs régions du globe, et n’est nullement nuisible à la santé du consommateur. Il en veut pour preuve les analyses effectuées par les autorités sanitaires qui confirment la potabilité d’une telle eau.
L’eau potable est soumise à un contrôle et à un suivi permanent de la part des techniciens de l’Office, a-t-il souligné, notant que l’eutrophisation est un phénomène qui a lieu tous les ans, mais cette année, il a été aggravé par la baisse du niveau d’eau dans les barrages, consécutive à la sécheresse.
L’ONEP a mobilisé les moyens de lutte contre ce phénomène, dont l’introduction dans les retenues de quantités de carpes argentées de Chine, poissons consommateurs d’algues (phytophages), et l’aération des barrages, a-t-il fait savoir, notant que le contrôle de la qualité effectué par l’Office obéit à des normes nationales spécifiques aux eaux de surface et au réseau de distribution.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *