Rabat : Un été au service l’environnement

Cette ambiance a été vécue les deux années précédentes. Le but de ce festival est de sensibiliser les estivants à la dégradation de l’environnement. Ce projet se fait dans le cadre de la campagne «Plage propre» initiée par la Fondation Mohammed VI pour l’environnement et parrainée par l’ONEP, aux côtés des préfectures de Rabat et de Bouznika. Le Club nautique de Rabat est chargé de l’animation.
Le sport et la culture sont les vecteurs choisis par les partenaires pour véhiculer le message qui invite les estivants à jouer la préservation du site et de l’eau. La campagne est à sa 3ème édition cette année et d’aucuns parmi les estivants témoignent de leur contentement. Et pour cause, les animateurs s’évertuent constamment à varier le menu sportif, culturel et récréatif. Autre motif de satisfaction : la transformation de la physionomie de la plage. Jadis jonchée de roches, nés du désensablement causé par les courants marins, la plage est aujourd’hui couverte d’un sable propre et soyeux. Pas moins de 10.000 m3 de sable ont été acheminés par la logistique de l’ONEP depuis l’autre berge du Bouregreg. Le sable a recouvert des cratères laissés par le décapage des roches.
L’animation concerne également la plage de Bouznika qui a connu à son tour une large opération de toilettage. L’ONEP s’est énormément investi dans la rénovation des commodités, le curage de l’oued avoisinant, le placement de poubelles, la construction d’une allée pour les promeneurs sur une longueur de 3 kms. La liste des réalisations n’est pas exhaustive. Le coût de ces opérations avoisine les 2,6 MDH. A ce montant s’ajoutent 2,5 millions au titre de la présente saison 2004.
Le partenaire public a été primé du trophée de l’innovation pour avoir contribué humblement et de manière distinguée à ce que la plage de Bouznika glane le label « Pavillon bleu ». Il s’investit actuellement pour que la plage de Rabat soit récompensée à son tour, une plage autour de laquelle est née une polémique du temps de l’autorisation de se baigner, tant les écologistes étaient si alarmistes. Sensibiliser pour la préservation de l’environnement et des plages, en particulier, par le sport et le culturel, tel est le leitmotiv de ce partenariat élargi. La présente édition, entamée le 26 juillet courrant, prendra fin le 1er août.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *