Radars fixes : Plus de 878.000 infractions enregistrées à fin juin 2018

Radars fixes : Plus de 878.000 infractions enregistrées à fin juin 2018

La majorité d’entre elles concerne de petits excès de vitesse

Le nombre total des infractions au code de la route constaté par les radars fixes s’est chiffré à 878.566 infractions. Les dernières statistiques de la direction des transports et de la sécurité routière font état de 872.620 contraventions et 5.946 délits. En analysant les trois classes de contraventions, on notera que 46.988 infractions ont été enregistrées pour la 1ère classe (dépassement de la vitesse de 30 à moins de 50 km/h au-dessus de la vitesse autorisée).

Pour la deuxième classe (dépassement de la vitesse de 20 à moins de 30km/h), 117.008 contraventions ont été notifiées à fin juin. Les chiffres de la direction des transports et de la sécurité routière montrent que la majorité des infractions relevées par les radars fixes concerne de petits excès de vitesse. En effet, c’est au niveau des infractions de la 3ème classe (excès de vitesse de moins de 20 km/h au-dessus de la vitesse autorisée) que le plus grand nombre de contraventions a été enregistré avec un chiffre établi à 708.624. Notons que pour les délits, à savoir tout dépassement de plus de 50 km/h d’excès, en plus de l’amende, le permis peut être retiré immédiatement et le véhicule immobilisé. Le contrevenant devra alors comparaître devant un tribunal. Par ailleurs, il faut relever que durant l’année 2017, le total des infractions s’était élevé à 1.612.243 dont 1.602.434 contraventions et 9.809 délits. Dans le détail, les contraventions de la première classe se sont établies à 80.183. Pour la deuxième et la troisième classes, les statistiques de la direction des transports et de la sécurité routière font état respectivement de 203.146 et 1.319.105 contraventions en 2017.

Rappelons que cette année, le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, a enrichi l’application mobile «Infractions routières». Grâce à la mise en place de nouvelles fonctionnalités, les automobilistes peuvent connaître l’étape exacte du traitement de leurs infractions au code de la route. Parmi les nouvelles fonctionnalités disponibles, la vérification du paiement de l’amende à la TGR, le PV envoyé au tribunal, l’amende payée au tribunal et le prononcé du jugement de non-condamnation. Cette nouvelle mise à jour permet ainsi d’améliorer les services offerts aux citoyens en leur permettant d’éviter les déplacements dans les administrations pour connaître la situation des PV de leurs infractions. Depuis son lancement il y a plus de 2 ans (avril 2016), le ministère fait état d’une moyenne de 120.000 consultations par jour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *