Ramadan : 12.000 dons de sang collectés au 13 juin

Ramadan : 12.000 dons de sang collectés au 13 juin

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie livre son premier bilan

Le directeur du centre appelle les Marocains à participer massivement et régulièrement aux dons de sang et à se présenter aux centres de transfusion sanguine au moins trois fois par an, notamment lors des périodes de crise.

La campagne nationale du don du sang durant le mois de Ramadan va bon train. Selon le Dr Mohamed Benajiba, directeur du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH), 12.000 dons ont été collectés depuis le 1er jour du mois sacré au mardi 13 juin. L’objectif de cette opération est d’atteindre 25.000 dons à la fin du mois de Ramadan.  Initiée conjointement par le Centre national de transfusion sanguine et la Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux, cette initiative se déroule dans une centaine de mosquées de plusieurs villes du Royaume. 

Malgré le lancement de diverses campagnes pour sensibiliser les Marocains à faire ce geste, force est de constater que le don du sang n’est pas  encore devenu un réflexe. «Les donneurs réguliers ne représentent que 22%», signale Dr Benajiba. Et pourtant, seuls les dons réguliers par un nombre stable de donneurs volontaires réguliers et non rémunérés peuvent garantir un approvisionnement suffisant en sang. Selon le directeur du Centre, le pourcentage de donneurs par rapport à la population demeure faible (0,96%), alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un taux minimum de 1%. Toujours selon le CNTSH, le taux de don de sang volontaire s’est élevé à 94% en 2016 contre 87% en 2014. Le Maroc a affiché une progression soutenue depuis 2010 et les donneurs de sang sont de plus en plus nombreux.

En 2016, 313.456 dons ont été collectés, affichant ainsi une progression de 5,6% par rapport à l’année 2015. Si l’on prend le taux minimum de 1% préconisé par l’OMS, le nombre des dons de sang devrait atteindre les 350.000. Le CNTSH ambitionne de relever la moyenne des donneurs de sang de 4% par an, et de maintenir à 100% le taux des donneurs volontaires d’ici 2020. Pour cela, le directeur du centre appelle les Marocains à participer massivement et régulièrement aux dons de sang et à se présenter aux centres de transfusion sanguine au moins trois fois par an, notamment lors des périodes de crise, ce qui  permettra  d’alimenter les stocks de produits sanguins. Les dons de sang sont nécessaires pour sauver des accidentés, mais aussi des malades qui ont besoin chaque jour de produits sanguins. A l’heure actuelle, aucun produit artificiel ne peut remplacer le sang humain. La régularité des dons est indispensable car le sang a une durée de vie courte (42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes). Il faut noter qu’au Maroc, le CNTSH est le seul centre habilité par la loi à récolter et distribuer du sang. Pour ce faire, il dispose de 16 centres régionaux à travers le pays. Le CNTSH supervise l’activité de 16 centres régionaux de transfusion sanguine, mais aussi des banques de sang et des antennes réparties sur l’ensemble du territoire national. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *