Ramadan : le marché national sera largement approvisionné

Ramadan : le marché national sera largement approvisionné

En prévision du mois sacré de Ramadan, le département du Commerce et de l’Industrie vient d’établir la situation prévisionnelle d’approvisionnement du marché national en produits fortement consommés durant cette période. Il s’agit notamment du sucre, du beurre, du lait, des viandes rouges et blanches, des tomates, des farines, des dattes, des œufs, des épices, du riz et des principales légumineuses. Et afin de s’assurer de la disponibilité des denrées alimentaires précitées en quantités suffisantes, une enquête a été réalisée auprès des départements ministériels concernés et des producteurs et des importateurs de ces produits.  D’après des informations recueillies auprès des services de la délégation du Commerce et de l’Industrie de Beni Mellal, les marchés seront largement approvisionnés. Et d’après des enquêtes réalisées par ces services, entre autres, auprès d’un grand nombre d’acteurs économiques, de producteurs, d’importateurs et de commerçants, les produits fortement consommés pendant le Ramadan permettront de subvenir aux besoins du marché régional. Sur le plan national, l’approvisionnement du marché sera largement suffisant. Pour le sucre, l’analyse de l’offre et de la demande, pendant les mois de juillet, août et septembre 2010, montre que les quantités disponibles sur le marché couvrent largement les besoins en consommation pendant le Ramadan. Les stocks en sucre granulé atteindront respectivement en août et septembre 2010, près de 187.729 tonnes et 143.772 tonnes. Quant au beurre, il y a lieu de noter que selon les données fournies par la délégation préfectorale du Commerce et de l’Industrie de Casablanca, le stock détenu par les principaux importateurs à fin juin 2010 s’élève à 3.000 tonnes. En ce qui concerne les produits de l’élevage, l’offre prévisionnelle du lait est évaluée à 88 millions de litres pendant le mois d’août et à 98 millions de litres pour le mois de septembre 2010. Pour les œufs, la demande sera suffisamment couverte par la production nationale qui s’élève en moyenne à 3,9 milliards d’unités par an. Et la demande prévisionnelle en œufs, estimée à 320 millions d’unités durant le Ramadan, sera largement couverte par une offre prévisionnelle de l’ordre de 322 millions d’unités. Pour ce qui est des viandes et d’après le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, l’offre prévisionnelle au cours de cette période est estimée à 54.000 tonnes au moment où la demande est de 50.000 tonnes. Quant aux viandes blanches, l’offre prévisionnelle est évaluée à 43.000 tonnes et la demande est estimée à 41.000 tonnes. S’agissant des principales légumineuses, et selon les services de l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL), l’offre prévisionnelle couvrira largement les marchés sur le plan national. Ainsi, pour les lentilles, par exemple, la quantité disponible permettra de couvrir 11 mois de consommation nationale. Pour les pois chiches et le riz, les disponibilités totales au début du mois de juillet couvriront respectivement plus de 12 et de 6 mois de consommation nationale. Et pour ce qui est des épices, de la farine subventionnée, des dattes, du miel, des tomates, des huiles alimentaires et du gaz butane, les quantités disponibles couvriront largement les marchés sur les plans régional et national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *